Environnement

Les citoyens se mobilisent pour sauver les forêts

©Sophie Lenoir/Shutterstock

Un rassemblement aura lieu le jeudi 25 octobre pour dénoncer la surexploitation des forêts françaises, dans le prolongement de marches organisées par des agents de l’Office nationale des forêts.

"La forêt nous protège, c'est notre bien commun, protégeons là !" peut-on lire sur le site internet "Marche pour la forêt". Quatre parcours de marche au départ de Mulhouse, Perpignan, Strasbourg et Valence ont été lancés depuis début septembre par des agents de l’Office National des Forêts (ONF) regroupés en intersyndicale. Point de chute commun : la forêt de Tronçais. Un rassemblement pour clôturer les marches se tiendra le 25 octobre, au lendemain de l’arrivée des marches.

Ces employés de l’ONF montent au créneau contre les décisions de leur direction et du ministère de l’Agriculture qui conduiraient à la privatisation et à l’industrialisation des forêts publiques et demander une gestion respectueuse des écosystèmes forestiers. Ils dénoncent, entre autres, l’augmentation de l’utilisation de bois à des fins énergétiques (pour le chauffage et l’électricité), qui participent à la déforestation. Autre problématique soulignée par les instigateurs du mouvement : la dégradation les conditions de travail des employés de l’ONF. Les citoyens sont invités à se joindre aux marcheurs et une pétition a été mise en ligne.

Du côté de Romainville

Autre forêt, autre combat. Il a débuté à Romainville le 8 octobre dernier, et un sit-in a été mené le 15 octobre par des militants – dont la chanteuse Catherine Ringer - pour lutter contre le défrichage de la forêt de la Corniche des Forts, en vue de l’aménagement d’une base de loisirs. L’action continue via les citoyens qui appellent à répéter cette manifestation pacifique chaque jour.