Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

ID D'AILLEURS

États-Unis/Mexique : des chercheurs proposent de remplacer le mur par... un corridor énergétique

©welcomia/Shutterstock

Avec une longueur totale de plus de 3000 km couvrant l'intégralité de la frontière entre les États-Unis et le Mexique, ce projet de parc énergétique gigantesque permettrait de réaliser "un pas de géant pour l'humanité", avancent les 28 scientifiques et ingénieurs américains à l'origine de la proposition. 

Quitte à tracer une (nouvelle) frontière physique entre les États-Unis et le Mexique, autant que celle-ci soit utile à la planète. C'est en substance la réflexion menée par un consortium de 28 scientifiques et ingénieurs américains, issus pour la plupart d'établissements prestigieux, qui proposent la construction, en lieu et place du fameux mur tant souhaité par le président américain Donald Trump, d'un corridor énergétique dont la surface couvrirait les quelque 3200 km de frontière qui séparent les deux pays.

Un parc gigantesque comprenant installations solaires et éoliennes, pipelines de gaz naturel et autres usines de dessalement qui permettrait à la fois de doper l'économie de ces régions, via la construction des installations et la venue de nouvelles entreprises, mais également de fournir la sécurité désirée à la frontière, ces infrastructures devant être constamment protégées, expliquent les chercheurs. Cerise sur le gâteau, ces derniers proposent un cofinancement du projet par les États-Unis et le Mexique, qui refusait jusqu'ici catégoriquement de participer à la construction du "mur". En 2017, Donald Trump avait pour sa part déjà évoqué l'éventualité de recouvrir ce dernier de panneaux solaires...

Purdue University photo/Jorge Castillo Quiñones