Environnement

Élevage intensif de poules : L214 et 30 Millions d'amis dévoilent de nouvelles images et portent plainte

©MARCELODLT/Shutterstock

La Fondation 30 Millions d'Amis et l'association L214 viennent de rendre publiques de nouvelles images d’un élevage intensif de 190 000 poules pondeuses situé à Caro dans le Morbihan, qui approvisionne notamment le premier producteur d’œufs français, Avril. Dans un communiqué, toutes deux annoncent porter plainte pour "sévices graves et mauvais traitements contre l’élevage mis en cause dans ces images".

Les deux organisations précisent que ces images ont été tournées le 3 mai dernier (voir l'enquête ici). "Sur ces images, une partie des poules de l’élevage ont déjà été 'ramassées' pour être amenées à l’abattoir. Le ramassage, consistant à sortir les poules des cages pour les mettre dans des caisses, est souvent effectué de manière très rapide et violente, provoquant parfois la chute de certains animaux hors des cages. C’est le cas ici, plusieurs poules sont ainsi abandonnées au sol, à proximité des cadavres entassés de leurs congénères, parfois en état de décomposition avancée. Elles n’ont plus accès ni à l’eau, ni à la nourriture distribuées dans les cages et sont donc assoiffées et affamées. Certaines mourront ainsi de soif et de faim", lit-on dans le communiqué commun des deux organisations de défense des animaux.

L214 et 30 Millions d'amis annoncent ainsi porter plainte pour sévices graves et mauvais traitements. Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis, ajoute, dans un communiqué : "J'appelle le groupe Avril à prendre ses responsabilités et à écouter les citoyens en s’engageant publiquement à abandonner l’élevage des poules en cage pour l’ensemble de ses activités". 

Selon le Comité national pour la promotion de l'œuf, l'élevage en cage des poules pondeuses recule peu à peu, bien qu'il soit encore majoritaire, à raison de 57,8 % de la production française en 2018 contre 81 % en 2008.