Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

INFO PARTENAIRE

Ecoconduite : quels gestes adopter ?

A l’heure où le prix du pétrole flambe, certaines bonnes pratiques permettent de faire des économies de carburant. Tour d’horizon avec Yann Tréméac, chef adjoint du service Transports et Mobilité à l’ADEME.  

Les dépenses liées à l'énergie représentent une part non négligeable du budget des Français. A titre d’exemple, les ménages consacrent en moyenne 2 690 euros par an pour payer leurs factures d’énergie. Et 41% de cette somme concerne l’achat de carburants, relève l’ADEME. 

Il est toutefois possible de réduire sa consommation en pratiquant l’écoconduite. Pour en savoir plus, interview avec Yann Tréméac, chef adjoint du service Transports et Mobilité à l’ADEME. 

Diminuer sa vitesse 

Il est recommandé de diminuer sa vitesse de 10 km/h sur autoroute. “Sur un trajet de 500km, cela permet d’économiser entre 3,5 litres et 4,5 litres de carburant”, explique Yann Tréméac. 

Ne pas rouler en surrégime 

Il faut éviter de rouler en surrégime car cela permet d’économiser jusqu’à 20% de consommation de carburant. 

Conduire sans à-coups 

Grâce à une conduite sans-à coups, il est possible de réaliser des économies. “C’est notamment moins 20% de consommation par rapport à une conduite plus agressive”, note Yann Tréméac. 

Eviter la climatisation 

En fonction du climat et du véhicule, couper la climatisation permet d’éviter de 1 à 7% de consommation de carburant. 

Couper le moteur 

Il est préférable de couper le moteur pour tous les arrêts supérieurs à 10 secondes. 

Bien entretenir son véhicule 

Il est important de vérifier ses filtres à air et filtres à huile. “Un filtre à air encrassé, c’est 3% de consommation de carburant en plus”, observe Yann Tréméac. Il est également recommandé de bien vérifier la pression de ses pneus. Un sous-gonflage de 0,3 bar, c’est 1,2% de consommation de carburant en plus. Un sous-gonflage de 0,5 bar, c’est 2,4% de consommation en plus. Il est aussi conseillé de choisir des pneus basse consommation qui permettent jusqu’à 5% d’économies de carburant.  

Pour aller plus loin, découvrez le nouveau guide de l'ADEME qui revient notamment sur les aides existantes pour changer de mobilité. Il propose aussi des clés pour bouger autrement au quotidien. 

En quête de solutions, il est également possible de participer à la semaine européenne de la mobilité qui a lieu jusqu'au 22 septembre. Ce rendez-vous met à l'honneur cette année l'intermodalité. Il s'agit de "l'utilisation successive de deux ou plusieurs modes de transports au cours d'un même trajet". 

En partenariat avec l'ADEME.

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique « L’écologie dans nos assiettes ».

Au sommaire : Tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs