LE BRIEF

Distribution d'arbres, plages sans tabac... Ce qu'il ne fallait pas manquer cette semaine

La ville de Paris a lancé le 7 août l'opération "des arbres dans mon jardin".
©Catarina Belova/Shutterstock

Au programme de l'actualité du développement durable cette semaine : Paris offre des arbres à ses habitants, une cinquantaine de plages françaises sont labellisées "sans tabac" et une proposition de loi entend bannir progressivement les bouteilles en plastique dans l'Hexagone. 

Alors que la canicule a déserté la France cette semaine, la mairie de Paris a lancé le 7 août l'opération "des arbres mon jardin" : une distribution gratuite d'arbres à ses habitants, sous conditions -  notamment s'engager à surveiller l’apparition éventuelle de maladies et à remplacer les plantations en cas de dépérissement. L'un des objectifs : accorder "une place grandissante à la végétalisation, à la nature et à la biodiversité" dans la capitale. Une initiative visant également à tempérer les futures vagues de chaleur ?

Un arbre qui respire équivaut à cinq climatiseurs qui tourneraient pendant 20 heures", a précisé Amandine Crambes, ingénieure urbaniste à l'Agence pour l'environnement et la maîtrise de l'énergie sur francetvinfo.

Des plages "labellisées sans tabac" 

Du côté du littoral, une cinquantaine de plages françaises "labellisées sans tabac" tentent actuellement d'en finir avec la cigarette. La double ambition, précisée par l'AFP : préserver l'environnement mais également réduire l'exposition au tabagisme passif. Selon une récente étude de la Commission européenne citée par le Ministère de la Transition écologique et solidaire, "les mégots de cigarettes seraient le déchet plastique le plus retrouvé sur les plages européennes juste après les bouteilles en plastique". Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, doit d'ailleurs piloter dans les mois à venir une "mission océans" dont l'objectif est de "répondre à l’urgence de la pollution plastique et chimique des écosystèmes marins".

Et si les bouteilles en plastique étaient peu à peu bannies ?

Une récente proposition de loi signée Michel Vialay, député LR de la 8ème circonscription des Yvelines, a fait également parler d'elle : celle-ci suggère une loi relative à "la suppression progressive des bouteilles en plastique au profit du développement de la filière de réutilisation des bouteilles en verre". Le député souhaiterait mettre en place à compter de 2020 une" contribution spéciale intégrée dans le prix de chaque bouteille en plastique, dans le but d'alimenter un fonds d'investissement d'accompagnement des transitions industrielles".