Christian Pineau, directeur département agroalimentaire et référent QS-RSE à l'Isara.
© DR
Environnement

Cette école d’ingénieurs veut soutenir la transition agricole et agroalimentaire

Depuis plus de cinquante ans, l’Isara, école d’ingénieurs en agronomie et alimentation, accompagne le monde agricole vers des productions durables et une alimentation de qualité accessible à tous. Entretien avec Christian Pineau, directeur département agroalimentaire et référent QS-RSE à l'Isara.

Comment l’Isara, qui a été créée il y a cinquante ans, s’est adaptée à la marche du monde ?  

L’Isara n’est pas seulement "une école d’ingénieurs", c’est un véritable écosystème en interaction avec le monde extérieur, un acteur de la transition agricole et agroalimentaire. Son champ d’action s’inscrit dans les challenges de la formation, de l’apprentissage, de la recherche et du conseil : l’ensemble de ses activités est connecté aux mondes économique, social, environnemental, et technique qui l’entourent. Etre à l'écoute des acteurs de notre environnement, professionnels des filières agricole et alimentaire est un préalable indispensable à la compréhension des enjeux et des besoins pour développer nos programmes de formation. 

L'Isara s'appuie également sur son fonds de dotation Terra Isara avec des professionnels autour d'objectifs partagés : former, innover, entreprendre. Plus largement, l'écoute et la capacité à détecter des signaux faibles ont permis de prendre des initiatives à l'avant-garde. L'Isara a été ainsi l'un des pionniers de l'agroécologie en France, devenue depuis un thème de recherche de niveau national. 

Le défi de l’urgence écologique concerne particulièrement le monde agricole, quels sont vos outils pour participer aux changements nécessaires ?  

Au cœur de notre politique de formation, nos domaines d'excellence, l'agroécologie et les systèmes alimentaires durables, l’entrepreneuriat et l’innovation permettent de former des étudiants capables d'innover à partir d'une compréhension fine des enjeux et l'exercice de compétences clés comme l'autonomie et l'adaptabilité. C'est l'écosystème de l'Isara qui se concrétise dans les programmes de formation comme dans les travaux de recherche appliquée, y compris sur le volet socio-économique pour accompagner les mutations du monde agricole, ou encore dans l'écosystème entrepreneurial avec l'incubateur "FoodShaker by Isara" et l'accélérateur "Le Zesteur" développé avec des partenaires.    

Le mouvement de colère des agriculteurs se poursuit.
© DR

L’agroécologie est un parti-pris, pourquoi ?   

L'Isara a choisi l'agroécologie il y a plus de quinze ans, choix assumé porté par une conviction qui, depuis, s'est imposée. L'Isara devenu acteur clé au niveau national et international a contribué au développement de cette discipline structurante qui accompagne la transition agricole et alimentaire en conjuguant les disciplines scientifiques, les bonnes pratiques agricoles et la diffusion à travers les mouvements et les réseaux d'acteurs. Membre fondateur de l'association Agroecology Europe, une réelle influence s'exerce auprès des experts et des milieux politiques européens et l'Isara est engagée dans de nombreux projets émanant de la Commission européenne, de la FAO ou des acteurs nationaux et régionaux.

L'agroécologie et les systèmes alimentaires durables forment un tout indissociable qui permet d'aborder les transitions dans un continuum à l'échelle du territoire, c'est une autre marque de différenciation de l'Isara, un domaine d'excellence.    

 Vous venez de renouveler votre Label DD&RS, qu’est-ce que cela implique et comment comptez-vous aller plus loin dans votre engagement RSE ?  

Le Label DD&RS consacre l'engagement, l'effort et la capacité de notre école à faire progresser sa démarche RSE. La dynamique établie est sans cesse entretenue pour aller plus loin. L'ensemble des élèves représente la partie prenante la plus importante par sa taille.

Impliquer, rester dans l'action à tout moment et à tout niveau, obtenir l'adhésion et motiver constituent notre boucle vertueuse." 

L'impact de toutes ces contributions est riche, résultat de la diversité des actions petites ou grandes. Nos efforts portent désormais sur le pilotage de notre progression, l'articulation des activités, la visibilité autour des engagements et réalisations individuelles et collectives, bien que naturelles au regard des valeurs de l'Isara, elles méritent toutes d’être communiquées, partagées et célébrées !   

Quelles compétences clés viennent chercher les futurs ingénieurs que vous formez ?  

Les élèves-ingénieurs rejoignent l'Isara pour y développer un mix de compétences équilibrées entre compétences scientifiques et techniques, compétences managériales orientées par des savoirs-être déclinés à partir des valeurs de l'école. En réponse aux enjeux et le caractère impérieux des transitions, les élèves recherchent à acquérir les compétences métiers qui leur permettront de mieux appréhender leur environnement et de pouvoir agir pour le faire évoluer. Ainsi, la maitrise des outils et des méthodes d'analyse est clé, de la même façon le développement des compétences managériales et la capacité à travailler en équipe sont particulièrement attendues. Appréhender et comprendre son environnement c'est aussi permettre le développement d'un certain leadership, et notamment "être force de proposition" : autre compétence clé recherchée. 

 Vos enseignants doivent en permanence s’adapter dans ce monde qui change, qu’est ce qui est le plus difficile ?  

En effet, les transitions et le changement qui s'imposent exigent une remise en cause permanente, s'agissant de garantir un haut niveau de qualité dans la formation des élèves-ingénieurs. Un groupe, une promotion d'élèves est une source riche de diversité, l'enseignant doit rester souple et s'adapter, notamment aux profils internationaux mais pas seulement. 

L'autre difficulté, en réalité une opportunité, est l'évolution permanente de la pédagogie vers des modes toujours plus impliquant et qui développe la curiosité des élèves, élément essentiel alors que nous traversions la crise sanitaire en 2020 et 2021. 

On parle volontiers d'élève acteur, l’'élève d'aujourd'hui se prépare à devenir le professionnel de demain où autonomie, force de proposition et leadership sont attendus dès la prise de poste."

Les enseignants animent cette transformation, leur métier connaît lui aussi sa transition. Chaque enseignant doit rester en alerte pour assurer une veille de l'environnement professionnel dans nos filières et repérer les signaux faibles, source de développement voire d'innovation pour s'adapter et s'améliorer en continu.  

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !  

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #11 : "Tout savoir sur l'alimentation bio". 

Au sommaire : enjeux, analyses, entretien décryptages... 68 pages pour démêler le vrai du faux du bio ! 

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques. 

#TousActeurs 

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.