Environnement

Biodiversité : 95 % des lémuriens sont en voie d'extinction

Les lémuriens sont des primates vivant sur l'île de Madagascar
©Mada-Foto/Shutterstock

Selon un regroupement d'organisations de défense de l'environnement, le lémurien est désormais le primate le plus menacé au monde. 

Plusieurs organisations de défense de l'environnement ont annoncé le 1er août que 95 % des espèces de lémuriens sont "sur le point de s'éteindre", devenant ainsi les primates les plus menacés de la planète (AFP). Selon l'UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature), parmi les 111 espèces et sous-espèces de lémuriens, 105 sont en danger.

Ces animaux arboricoles vivant à Madagascar sont victimes de l'exploitation et de la destruction de la forêt tropicale, ainsi que de la non-réglementation de l'agriculture et de l'activité minière. Christoph Schwitzer, directeur de la sauvegarde des animaux à la Bristol Zoological Society, précise à l'AFP que parmi les facteurs d'extinction les plus inquiétants figure "l'augmentation de la chasse aux lémuriens, qui inclut la chasse commerciale à grande échelle".