ID D'AILLEURS

Australie : un "mur vivant" pour dépolluer l'océan

Voici à quoi ressemble le Living Seawall conçu par Volvo.
©volvocars

Ce dispositif, à l'apparence d'une mangrove, est destiné à accueillir des animaux marins et à éliminer la pollution des océans.  

Installé dans la baie de Sydney, le "Living Seawall" - la digue vivante - a été conçu de façon à imiter la forme des racines des mangroves. Cela crée des fissures qui serviront à accueillir des espèces marines et le dispositif se transformera progressivement en habitat naturel pour la biodiversité

Le but est également que des organismes filtreurs s'y installent : ils absorberont une partie des polluants présents dans l'eau et permettront de "nettoyer" l'océan


Un dispositif signé Volvo, Reef Design Lab et l'Institut marin de Sydney

Le constructeur automobile Volvo, le laboratoire Reef Design Lab et l’Institut marin de Sydney ont mis en place ce dispositif. La firme automobile affirme par ailleurs qu'une équipe de chercheurs surveillera l'évolution de ce système pour une durée de vingt ans : ils étudieront sa viabilité en comparant la qualité de l'eau et l'affluence d'espèces marines. 

Il y a un mot suédois, omtanke, qui signifie  "attention" et  "considération" [...] Cela illustre bien ce que nous essayons de réaliser avec la digue Living Seawall, et cela résume bien l’approche de Volvo en matière de durabilité en général. Nous essayons toujours de repenser, de réinventer, de redessiner pour le mieux. peut-on lire sur le site de Volvo. 

Volvo assure s'engager depuis plusieurs années dans la lutte contre la pollution marine et la préservation de la biodiversité. De nouveaux engagements semblent également avoir été pris : retirer les plastiques à usage unique des bureaux et cantines de la marque d'ici la fin de l'année, ou encore mettre un million de voitures électriques sur le marché d'ici 2025. Elle soutient la campagne de nettoyage des océans de l’ONU et est l'un des membres fondateurs du Pacte Mondial de l'ONU - une initiative lancée en 2000 pour inciter les entreprises à adopter une attitude socialement responsable, articulée autour du respect des droits humains, des normes internationales du travail, de l'environnement et de la lutte contre la corruption -.