Santé

Une étude révèle la présence de microplastiques dans le sel, les mollusques et les crustacés

©Margouillat photo/Shutterstock

Une étude publiée le 28 août dans le magazine Que Choisir met en évidence la présence de microplastiques dans le sel, les mollusques et les crustacés. Sur les 102 échantillons analysés, deux tiers contiennent ces particules de moins de cinq millimètres. 

Une étude parue le 28 juillet dans le magazine Que Choisir et réalisée par des chercheurs belges, italiens, espagnols, autrichiens et danois, dévoile une omniprésence de microplastiques dans les crustacés, les mollusques et le sel, relate Franceinfo. Ces particules en plastique inférieures à cinq millimètres ont été observées dans deux tiers des 102 échantillons. Les résultats de la recherche montrent que 71% des mollusques et 66% des échantillons de sel et de crustacés sont contaminés par les microplastiques. La "présence notable" de ces particules a été attestée dans 35% des crustacés et dans 40% du sel et des mollusques.

Ces particules, trop fines pour être efficacement filtrées par les stations d'épuration, polluent abondamment les océans. En 2017, une étude publiée dans la revue Plos One estimait à 5,25 billions le nombre de particules plastiques dans les océans, soit 269 000 tonnes. La publication de Que Choisir rappelle que lorsqu'ils sont ingérés par les invertébrés marins, les microplastiques peuvent perturber "leur croissance, leur reproduction et leur fonctionnement hormonal". L'étude cite également quelques attitudes à adopter en tant que consommateurs pour lutter contre la pollution plastique, comme éviter les objets en plastique à usage unique ou encore privilégier les vêtements fabriqués en fibres naturelles.