Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

ID d'ailleurs

Australie : l’île Kangourou installe une clinique de fortune pour soigner les koalas victimes des flammes

Un koala ayant survécu aux incendies reçoit des soins dans la clinique de campagne du Kangaroo Island Wildlife Park sur l'île Kangourou en Australie-méridionale.
©PETER PARKS/AFP

En Australie, depuis septembre, les incendies dévastent la flore et la faune de l'île-continent. On évalue à un milliard le nombre d'animaux ayant succombé aux flammes. Dans le Sud de l'Australie-Méridionale, le Kangaroo Island Wildlife Park a été transformé en lieu d'accueil pour les koalas blessés.

Dans la réserve zoologique de l’île Kangourou, au large de la ville d’Adélaïde, une clinique vétérinaire de campagne recueille les koalas victimes des incendies qui sévissent toujours en Australie. Au fur et à mesure de leur arrivée, des soignants les examinent sous des tentes faisant office de cabinet vétérinaire. En fonction de la gravité des blessures, ils conviennent des soins à dispenser et doivent parfois considérer l’euthanasie dans le but d'abréger les souffrances de ceux qui ne peuvent être sauvés.

Les incendies ont ravagé la faune australienne. Steven Selwood, chef de l'équipe des urgences vétérinaires d'Australie-Méridionale au sein de la clinique, déplore dans un entretien à l’AFP le "chiffre dévastateur" de 9 000 koalas survivants alors que ce dernier évaluait la population de l’île-continent à 46 000 marsupiaux. "Ici, les incendies ont été particulièrement féroces et se sont propagés rapidement, c'est pourquoi nous voyons beaucoup moins d'animaux blessés qu'ailleurs, une grande partie de la faune a été incinérée", a-t-il déclaré.

Déjà menacés d'extinction, il est aujourd'hui primordial de sauver les koalas qui peuvent l’être. Pour autant, les soignants s’interrogent sur "l'après" et les difficultés qui se présenteront lorsque les animaux seront en état de retourner à la vie sauvage, considérant que leur habitat a largement été ravagé par les flammes. Selon les propos repris par l’AFP de la ministre australienne de l'Environnement Sussan Ley, la dernière "assurance" pour l'avenir de l'espèce est la population de koalas de l’île Kangourou dont les individus sont "exempts d'infection".

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique "Bébé (aussi) sera écolo!"

Au sommaire : qualité de l'air, hygiène, équipements, habillement, alimentation...Tout pour un quotidien écolo avec bébé !

Pour en savoir plus c'est par ici.

Merci ! #TousActeurs.