Entreprises

Vegan bottle, la première bouteille plastique 100 % végétale

La société de Nicolas Moufflet, Lyspackaging a déjà vendu 2 millions de bouteilles plastiques 100 % végétales.
©Vegan Bottle

Une bouteille plastique 100 % biodégradable et 100 % compostable, composée uniquement de matériaux végétaux arrive enfin sur le marché : la vegan bottle. Et elle est française ! Rencontre avec Nicolas Moufflet, concepteur de cette nouvelle génération de bouteilles écologiques.

D’où vous est venue cette idée de créer une bouteille plastique 100 % vegan ?

J’ai 15 ans d’expérience dans la fabrication de bouteilles et flacons dans de gros groupes industriels. Je connais techniquement par cœur ce type d’emballage. Je suis aussi designer et passionné d’innovation. J’avais à cœur de mettre au point une alternative à la bouteille pétrochimique. C’était aussi le bon moment car le marché est en demande de ce type de produits écologiques.

Nicolas Moufflet a créé une bouteille plastique 100 % issue du végétal.
©Vegan Bottle

D’autres s’y sont déjà essayés sans vraiment avoir de succès ?

En effet, je ne suis pas le premier à avoir travaillé sur le sujet. Des travaux avaient déjà été engagés dans les années 2000. J’y avais d’ailleurs participé à cette époque. Des bouteilles végétales ont aussi été réalisées à partir de maïs. Mais cela n’a pas marché car le maïs n’a pas bonne presse. Il peut être OGM et consomme énormément d’eau. Il a donc fallu travailler sur une autre base. C’est pourquoi je suis parti sur la bagasse qui est un résidu fibreux de la canne à sucre.

La grande révolution de la vegan bottle, c’est qu’il n’y a pas une goutte de pétrole. Elle est 100 % issue du végétal."

En quoi cette bouteille est-elle particulièrement innovante ?

La grande révolution de la vegan bottle c’est qu’il n’y a pas une goutte de pétrole. Elle est 100 % issue du végétal. Ces contenants sont réalisés avec des matières 100 % biodégradables et 100 % compostables. Ils disparaîtront donc en quelques mois au lieu de centaines d’années pour une bouteille traditionnelle.

Pourrons-nous jeter ces bouteilles dans notre composteur ménager ou même dans la nature ? 

Non, je ne le recommande pas ! Tout d'abord, la nature n’est pas le meilleur endroit pour jeter les emballages mêmes biodégradables. Quand au composteur ménager, il risque d’être vite saturé par les bouteilles qui mettent de six mois à plusieurs années à se dégrader selon les conditions climatiques. Nos emballages seront valorisés dans des usines de méthanisation ou des centres de compostage industriel au même titre que les déchets végétaux. Toutes ces filières sont en train de s’organiser. C’est nouveau. Tout n’est pas encore au point mais cela va se développer dans les prochaines années.

Où en êtes-vous aujourd’hui ?

Nous avons vendu 2 millions de bouteilles mais nous sommes contactés par des marques du monde entier. Pour aller plus loin du point de vue écologique nous allons sans doute, dès cette année, installer sous forme de franchise des unités de production à l’international. Nous enverrons la matière première dans ces usines afin qu’elles produisent sur place les flacons. Nous allons ainsi éviter le transport des bouteilles vides dans des containers et réduire l’impact environnemental généré par le transport.

Quelques chiffres 

On produit 3,3 millions de déchets plastiques en France chaque année soit 104 kg par seconde !  Seulement 21 % sont recyclés. 

Les bouteilles plastiques ne se recyclent en moyenne que 2 ou 3 fois. Elles ne sont pas recyclables à l'infini !

On estime qu’il y a entre 6,5 et 8 millions de tonnes de plastique qui finissent chaque année dans les océans.

*Sources : Plastic Europe, PNUE