Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

info partenaire

Un gobelet durable, éco-conçu et made in France: 5 kg de déchets évités par an

©BIOM Paris

L’entreprise BIOM Paris a lancé sa campagne de prévente sur Ulule. Elle présente son nouveau produit, Le Bog, alternative durable et responsable aux gobelets à usage unique. Entretien.

"Réinventer l’industrie française et impulser l’essor de l’éco-industrie", telle est l’ambition de la jeune entreprise BIOM Paris. Après un premier produit à succès - une brosse WC éco-conçue et made in France - qui équipe désormais "des dizaines de milliers de foyers et de hôtels français et européens", une nouvelle campagne de prévente est en cours sur Ulule pour faire naître le Bog, alternative aux gobelets jetables. Durable et fabriqué en France, la vente de 500 modèles de ce produit permettrait d’éviter 35 000 gobelets à usage unique sur un an et 700 kg d’équivalent CO2.  

Pourquoi avoir créé ce produit ? À quels enjeux peut-il répondre ?  

En France, nous consommons 4,7 milliards de gobelets jetables par an. Et bien que certains produits en plastique à usage unique - dont les gobelets - soient interdits en France, ils sont remplacés par des versions en carton. Mieux ? Pas vraiment... Ces produits ne sont pas entièrement recyclés et rarement traités en France. À l’inverse, un Bog dure toute une vie. 

Justement, vous prônez une fabrication entièrement française, responsable et durable... 

Le produit est effectivement pensé pour durer : il résiste dans le temps, ne craint pas les chocs, ne ternit pas au lavage... Le Bog est conçu avec un impact environnemental minimal grâce à une étude d’éco-conception : des matières premières à son recyclage en fin de vie, tout a été anticipé et mesuré. Une seule matière est utilisée pour faciliter le recyclage et celle-ci est bio-sourcée. Il est aussi entièrement made in France, fabriqué à Berd’huis en Normandie. 

Concevoir pour durer, produire mieux, consommer moins ; c’est une question de survie aujourd’hui. 

Les innovations du Bog  

  • Matière unique, bio-sourcée et recyclable 
  • Made in Normandie 
  • QR code intégré qui propose des "éco-tips" quotidiens 
  • J-5 avant la fin de la prévente sur Ulule 

Il y a également une dimension sociale et solidaire au sein de l'entreprise : quelle est-elle ?  

Je suis convaincue que l’idée que nous nous faisons de la performance n’est pas durable. L’idée de se faire livrer par un drone, un produit programmé pour l’obsolescence, fabriqué par énergie fossile, impossible à recycler... Je trouve cela absurde. Pour moi, les performances économiques, environnementales et sociétales d’une entreprise vont de pair. Si le résultat progresse mais que mes salariés sont malheureux, je ne considérerai pas que ma société est performante. La clé, c’est la conviction partagée que ce que nous faisons est juste. 

Chez BIOM, nous travaillons via nos partenaires avec des ESAT (structures qui proposent aux personnes en situation de handicap une activité professionnelle et un soutien médico-social et éducatif) pour le conditionnement des produits. Nous sommes partenaire de 1 % pour la planète et reversons 1 % de notre chiffre d’affaires annuel à des associations environnementales agréées. Enfin, nous sommes partenaires de plusieurs associations comme Blutopia et Un rêve d'abeilles, qui œuvrent pour la préservation des océans et des abeilles. 

En termes d'impact, que représente l’utilisation du Bog ?  

Un Français consomme environ 70 gobelets à usage unique chaque année. Sur 10 ans, cela représente donc 697 gobelets jetés après n'avoir servi qu'une fois. Ces 70 gobelets jetés représentent 5,6 kg de déchets, 2,87 kg de pétrole. La fabrication d’un gobelet jetable en carton nécessite 1,52 litres d’eau, soit 106 litres par an. Si l’on empilait les gobelets jetés par les Français chaque année, cela représenterait 25 tours Eiffel. Sans parler de l’impact carbone de la fabrication “made in très loin”, la livraison à l’autre bout du monde, le recyclage complexe...  

Les 400 Bogs que l’on a d’ores et déjà vendus sur Ulule représentent donc une économie de 27 000 gobelets, plus d’une tonne de pétrole par an... Si l’on en vendait 1000, ce serait 106 000 litres d’eau en moins... 

Avec BIOM Paris.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « Slow Life : mode d’emploi pour ralentir »

Au sommaire : tout pour entreprendre un passage à une vie plus douce et apprendre à ralentir dans tous les domaines du quotidien.

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs