Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

DOSSIER PARTENAIRE

"L’ambition de la Macif est de faire avec les jeunes, et non à leur place"

Philippe Perrault, président de la Macif.
©Franck Beloncle

Pour répondre au besoin grandissant de la jeunesse de faire bouger les lignes, la Macif, en tant que mutuelle engagée, se mobilise pour leur permettre d’être pleinement acteurs dans la construction du monde de demain. Rencontre avec Philippe Perrault, président de la Macif.

Que signifie la notion d’engagement à la Macif ?

Pour être engagé il faut avoir des convictions, et notre mutuelle a été créée il y a plus de 60 ans avec la certitude profonde qu’il faut mettre la force du collectif au service du bien commun. L’engagement est donc une notion forte pour nous.

Depuis sa création, la Macif a toujours placé l’intérêt général au cœur de son action. Notre métier est d’assurer et de protéger nos 5,6 millions de sociétaires et la solidarité entre ses membres constitue le fondement même du mutualisme.

Cette valeur se traduit dans l’organisation de la Macif, qui repose sur un mode de gouvernance démocratique. Chaque sociétaire peut voter pour élire ses représentants régionaux, qui vont ensuite porter la voix de tous au niveau national, mais aussi organiser bénévolement des actions sur les territoires autour de la prévention, la sensibilisation à la protection de l’environnement, ou l’accompagnement des personnes fragiles. Aujourd’hui, nous comptons 1 108 délégués pour représenter nos 5,6 millions de sociétaires sur l’ensemble du territoire.

Nos sociétaires, délégués et salariés ont participé collectivement à définir en 2020 notre raison d’être "Protéger le présent pour permettre l’avenir, pour nous et les générations futures", qui reflète notre vision et nous guide dans nos décisions et nos actions. C’est à la suite de cette réflexion collective que nous avons identifié trois leviers d’engagement prioritaires pour les années à venir : les publics fragiles, l'environnement et la jeunesse.

Justement, comment se traduit cet engagement en faveur de la jeunesse ?

La Macif se mobilise auprès de la jeunesse dans trois domaines : en qualité d’assureur, de préventeur et d’employeur.

En tant qu’assureur, nous développons des produits simples et utiles correspondant au mieux aux besoins des jeunes, en matière notamment de scolarité et d’accès au logement. C'est pour cela qu’en 2020, dans le contexte de la crise sanitaire, nous avons déployé quatre dispositifs solidaires pour faciliter la rentrée des jeunes, dont : le renouvellement du contrat d’assurance habitation Prem’s pour les jeunes sociétaires pour seulement un euro, et un crédit de 1 000 euros à taux 0 pour subvenir aux dépenses de rentrée.

En tant que préventeur, nous menons des actions prioritaires auprès des jeunes. Nous avons ainsi lancé en juillet 2021 le premier baromètre des addictions pour mieux comprendre les comportements à risque chez les jeunes et proposer des solutions de prévention adaptées et efficaces. Nous travaillons également sur la prévention des risques sexuels, avec notre partenaire de longue date Solidarité Sida et l’organisation d’actions de prévention lors des festivals qui se déroulent chaque été aux quatre coins de la France.

Enfin, en tant qu’employeur, nous avons à cœur de permettre à des jeunes de découvrir nos métiers à la fois en matière d’assurance et de développement commercial. Nous avons ainsi créé un CFA (Centre de Formation des Apprentis) avec 12 classes réparties sur les territoires, où la Macif propose des perspectives d’embauche. Lors de la rentrée 2021, près de 200 alternants ont intégré la Macif, dont 134 dans le cadre de ces 12 classes.  

 

Nous avons un rôle à jouer pour permettre à chacun d’exprimer son engagement."

Votre approche se caractérise également par la mise en place de plusieurs dispositifs pour accompagner les jeunes dans leur propre engagement. Quels sont-ils ?

En effet, l’ambition de la Macif est de faire avec les jeunes, et non à leur place. Nous sommes conscients de leur volonté d’apporter leur pièce à l’édifice d’une société plus juste. C’est pour cela que nous soutenons différentes associations qui leur donnent la possibilité de répondre aux défis qui nous attendent, en leur permettant d'être pleinement acteurs de la construction du monde de demain.

Aux côtés d’Unis-Cité dont nous sommes partenaires depuis 1995, nous proposons à des jeunes de réaliser leur service civique (lien vers vidéo service civique). En 2018, nous avons co-construit le programme "Diffuseurs de Solidarité", qui donne l’occasion à des jeunes de concrétiser leur engagement via des missions variées, notamment au profit des publics fragiles.

Plus récemment, nous sommes devenus un partenaire majeur du Parlement des Entrepreneurs d’avenir (lien vers article PDJ), un collectif rassemblant tous les acteurs du changement en faveur d’une société plus responsable, plus citoyenne et plus solidaire. Le Parlement des jeunes, qui sera organisé en décembre 2021, donnera ainsi la parole aux jeunes sur leurs attentes dans toutes les dimensions de la vie quotidienne : travail, logement, lien social, santé… C’est une concrétisation supplémentaire de l’engagement mutualiste de la Macif pour répondre, aux côtés de la jeunesse, à l’urgence des défis sociaux, écologiques et sociétaux.

Le soutien apporté à la Fédération des Maisons de Lycéens (FMDL) est un autre levier d’action. Cette dernière permet notamment aux lycéens d’agir et de se former sur des thématiques variées en organisant des actions de lutte contre les discriminations, de sensibilisation à l'Economie Sociale et Solidaire, de mobilisation pour le climat et l'environnement ainsi que de solidarité.

Une autre illustration très concrète de notre démarche est la création de Diffuz, une plateforme solidaire initiée par la Macif, en partenariat notamment avec Unis-Cité, Unicef France, Les Restos du Cœur, ou encore Samusocial de Paris. Elle permet à tous de participer à des actions ponctuelles ou plus régulières en fonction des causes qui leur tiennent à cœur, mais aussi de lancer leurs propres défis solidaires pour mobiliser leur communauté, autour d’actions telles que le nettoyage des plages ou la collecte de protections hygiéniques. 9 000 personnes ont déjà rejoint la communauté des “Diffuzeurs”.

Ces différentes initiatives et la présence de nos délégués sur les territoires nous permettent d’être à l’écoute des jeunes pour mieux identifier leurs besoins et les accompagner tout au long de leur vie. Je crois beaucoup à ce contact avec le public via les associations et nos adhérents. Chacun a la capacité de participer à la vie de la mutuelle et d’apporter ses compétences, mais aussi d’agir individuellement.

Cet article est extrait de notre dossier : "Jeunes et engagés pour un autre futur". A découvrir ici ! 

Qu’observez -vous aujourd’hui en matière de demande d’engagement chez les jeunes ? 

Nous ressentons une volonté très forte de la part des jeunes de faire évoluer notre société. Ils se sentent concernés à juste titre par la construction de leur avenir. La Macif doit répondre à cette attente. C’est pour cette raison que nous avons créé Diffuz : il y a une demande forte, mais plus forcément dans le militantisme ou l’engagement de toute une vie que l’on a pu connaître autrefois. Souvent, il s’agit d’actions plus ponctuelles, sur le terrain et sur des causes ciblées. Nous avons un rôle à jouer pour permettre à chacun d’exprimer son engagement.

Un mot pour conclure ?

Je crois en la jeunesse. En chacun de nous sommeille un bienveillant, et il faut donner aux nouvelles générations la possibilité de s’exprimer et de participer à la construction de leur avenir, mais aussi de travailler dès aujourd’hui à une société plus solidaire. La Macif, dans son idéal mutualiste et sa place au sein de l’économie sociale et solidaire, a un rôle à jouer pour accompagner cette jeunesse et lui permettre de s’émanciper et d’agir pour le bien commun. 

En partenariat avec la Macif. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #9 : Comment vivre presque sans plastique ?
Au sommaire : état des lieux de la place du plastique dans nos vies, conséquences sur l'Homme et l'environnement, solutions pour s'en débarrasser... 68 pages de solutions pour passer à l'action.

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs