Entreprises

La loi contre la destruction des vêtements invendus proposée au vote pour 2019

©nito/Shutterstock

Selon une déclaration du ministre François de Rugy, la loi prévoyant l'interdiction pour les marques de jeter ou de détruire leurs produits invendus devrait être proposée au vote en 2019.

"Ce projet de loi devrait être présenté courant 2019", a affirmé le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy à Novethic. Cette déclaration concerne la future interdiction pour les enseignes de vêtements de jeter ou de détruire leurs stocks invendus. Ce projet de loi avait été annoncé dans la feuille de route du gouvernement le 23 avril dernier, sans que plus de précisions ou de délais ne soient communiqués.

Il répond à la demande formulée par le groupe Emmaüs le 11 avril dernier, d'interdire aux marques de jeter ou d'éliminer leurs invendus, et d'en faire bénéficier les associations. Emmaüs a d'ailleurs été entendu dans le cadre de l'écriture du texte, qui en est encore au stade de la concertation.

Cette loi est confirmée deux mois à peine après le scandale Burberry. Pour rappel, la marque avait admis avoir détruit l'équivalent de 28 millions de livres de produits invendus. Une affaire qui avait attiré l'attention sur une pratique courante dans le milieu de la mode, de nombreuses marques considérant que donner ou solder leurs produits contribue a faire baisser leur valeur. Face au tollé général, la marque Burburry a fait son mea-culpa le 6 septembre dernier en annonçant qu'elle ne détruirait plus ses invendus.