Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Entreprises

Dans toute la France, des salons s’organisent pour recycler vos cheveux

Sac à cheveux, dans le salon de coiffure Thomas Hervouet, à Cholet.
©Thomas Hervouet

Possédant de nombreuses vertus insoupçonnées, le cheveu pourrait être un acteur important de la transition écologique. Créée en 2016, l’association "Coiffeurs Justes" œuvre au recyclage des cheveux afin de leur offrir une seconde vie, bien loin de la tête de leurs clients.

Si nos cheveux finissent aujourd'hui souvent à la poubelle chez le coiffeur quand ils ont trop poussé, ces derniers étaient auparavant récupérés et réutilisés. Les Mongols, par exemple, les utilisaient notamment pour isoler leurs yourtes en 500 avant J-C. Représentant aujourd’hui environ 50 % des déchets d’un salon de coiffure, ils sont jetés à tort. Fort de ce constat, le professionnel de la coiffure Thierry Gras a mis en place Coiffeurs Justes, une association qui milite pour le recyclage des cheveux.

Un champ des possibles extrêmement varié

Implantée à Brignoles, dans le Var, l’association propose d’envoyer à tous les salons de coiffure désireux de faire partie du réseau des sacs à cheveux. L’objectif : ramasser les déchets capillaires qui tombent par milliers chaque jour afin de les réunir. Ces derniers sont ensuite envoyés dans le Var, où ils seront transformés afin d’être réutilisés. Fertilisant, isolant, renforçateur de béton... Les cheveux peuvent même dépolluer l'eau des hydrocarbures…  À titre d’exemple, il ne suffirait que d’un kilo de cheveux pour filtrer huit litres d’hydrocarbures. 

Une initiative écoresponsable qui a fait des émules dans toute la France. C’est notamment le cas de Thomas Hervouet, coiffeur et propriétaire d’un salon à son nom, à Cholet, en Pays de la Loire. Adhérent à l’association depuis un an, il reconnaît que la quantité de cheveux récupérés est très importante dans son salon. "Par mois, un coiffeur seul récupère environ deux kilos de cheveux, l’équivalent d’un sac environ", explique-t-il à ID. Une cause dans laquelle il compte également impliquer ses clients. Ainsi, 10 centimes d’éco-participation sont mis en place pour chaque coupe de cheveux, afin de couvrir les frais d’envois. 

Si les sacs de cheveux doivent pour le moment tous être envoyés aux Coiffeurs Justes à Brignoles, les grandes villes devraient néanmoins rapidement s’adapter pour proposer leur système de récupération. "Il devrait rapidement avoir des boxes dans chaque commune, à l’image de ce que fait la Croix Rouge dans le cadre de la récupération de vêtements, afin de pouvoir déposer nos cheveux directement dedans", estime Thomas Hervouet. 

En attendant, chaque salon de coiffure peut contacter Coiffeurs Justes via son site Internet ou ses réseaux sociaux afin de faire partie du projet, comme la centaine d'autres salons qui y ont pris part dans l'Hexagone. Une adhésion qui moyennera une participation financière pour l’achat des sacs. 

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique « L’écologie dans nos assiettes ».

Au sommaire : Tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs.