Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

info partenaire

Arcadie : pour des épices et tisanes biologiques et durables

Arcadie, des épices et thés biologiques
©Arcadie

Depuis 30 ans, l’entreprise Arcadie développe l'agriculture biologique à travers ses deux marques Cook et L’Herbier de France. Elle considère la bio comme un véritable projet de société et non pas comme un simple cahier des charges agricoles.

Pour Arcadie, le bio ne date pas d’hier. « Nous sommes 100 % bio depuis l’origine », assure Matthieu Brunet, codirigeant de cette entreprise familiale née dans les années 90. Au démarrage, spécialisée dans les plantes médicinales, elle produit aujourd’hui tisanes et épices en tout genre à travers ses deux marques : L’Herbier de France et Cook.

« Les avantages de l’agriculture biologique sont nombreux, rappelle Matthieu Brunet. En excluant les pesticides, elle protège notre santé, la biodiversité, l’environnement... Les sols sont préservés, plus perméables, stockent plus de carbone... Enfin, même si ce n’est pas officiellement inscrit dans les labels, la grande majorité des pratiques de la bio préservent aussi les relations sociales. Elle promeut un modèle de société, loin de l’agrobusiness ». Car en effet, outre les cahiers des charges des labels AB et Eurofeuille, pour Matthieu Brunet, la bio répond surtout à une vision d’une société plus durable et solidaire.

Aux modes de production agricole s’ajoutent d’autres enjeux, comme le commerce équitable permettant « d’assurer une relation et des rémunérations justes pour tous les acteurs de la filière ». L’entreprise formalise progressivement sa démarche équitable au travers du label associatif Biopartenaire, créé en 2002. Plus de 100 produits et près de 30 % de ses approvisionnements sont déjà labellisés

Le transport : un autre enjeu important

Si la marque L’Herbier de France s’attache à relocaliser ses approvisionnements dans l’Hexagone (65 % en 2022), les épices Cook, elles, sont condamnées à venir de plus loin. Arcadie a ainsi développé un nouveau projet qui devrait voir le jour d’ici deux ans : son propre voilier pour importer ses produits. « Il nous permettra d’améliorer notre bilan carbone, souligne Matthieu Brunet, mais également de faire bouger le monde du transport maritime » : Arcadie a créé Windcoop, une compagnie maritime sous forme de coopérative citoyenne, une première mondiale.

« Tous les citoyens peuvent prendre une part sociale et ainsi participer au projet. Avec cette première ligne maritime France-Madagascar, on transportera nos épices, mais également d’autres produits d’un pays à l’autre pour d’autres clients ». Derrière ce bateau de 85 mètres donc, la promesse de conditions de travail justes pour les marins, d’un transport bas carbone de marchandises et d’un fonctionnement collectif et transparent.

En partenariat avec Arcadie.

 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #11 : "Tout savoir sur l'alimentation bio".

Au sommaire : enjeux, analyses, entretien décryptages... 68 pages pour démêler le vrai du faux du bio !

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs