ID D'AILLEURS

Royaume-Uni : un programme scolaire sensibilise les enfants à la protection animale grâce à des robots

©Robo Wunderkind

Le programme scolaire "Animal Guardian" est né d'un partenariat entre la SPCA - l'équivalent écossais de la SPA - et l'entreprise Robo Wunderkind qui commercialise des kits de fabrication de robots pour les enfants. L'objectif est d'allier l'apprentissage de la robotique à la sensibilisation au respect animal. 

Apprendre le code et la robotique tout en développant de l’empathie pour les animaux ? L'idée peut sembler farfelue, mais elle est le fruit de plusieurs années de réflexion et de recherches, menées par le professeur Jo Williams à l'Université d'Edimbourg

Depuis l'année dernière, l'entreprise Robo Wunderkind distribue gratuitement des kits pour fabriquer et coder des robots dans les écoles souhaitant participer au programme. Le communiqué de presse de la SPCA nous apprend que différents ateliers sont ensuite organisés et supervisés par des éducateurs de l'association. Ces ateliers seront l'occasion pour les enfants d'en apprendre plus sur les animaux tout en s'impliquant dans la construction et le codage d'un animal-robotisé. 

Quatre modèles différents ont été créés spécifiquement pour ce projet, présentés dans l'image ci-dessous : 

©Robo Wunderkind

Les animaux-robots sont construits grâce à des blocs uniques, des Lego et des "capteurs" qui, une fois intégrés et encodés, permettront de faire bouger les animaux et de produire des sons. Les éducateurs de la SPCA montreront des reportages aux enfants et leur expliqueront que, comme les robots qu'ils viennent de construire, les animaux naissent avec des "capteurs intégrés", et des sentiments. L'objectif est de faire prendre conscience aux enfants que les animaux sont eux aussi doués d'une sensibilité et ainsi les pousser à faire preuve de respect et d'empathie lorsqu'ils interagissent avec eux. 

En effet, la sensibilité des animaux est un critère important à prendre en compte, lorsqu’un animal est recueilli par la SPCA par exemple. Le personnel doit alors comprendre comment fonctionnent ses sens - s'il a une bonne vue et une bonne ouïe par exemple. Ces facteurs peuvent avoir une influence conséquente, notamment sur leur rétablissement. 

Un programme-pilote avait été lancé l'an dernier à Edimburg et aurait eu un impact positif et significatif sur les connaissances et les comportements des enfants envers les animaux. L’équipe de recherche du professeur Jo Williams évaluera en temps réel les résultats du programme qui est étendu aux écoles de Glasgow depuis janvier - toujours sur la base du volontariat.