Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Education/Citoyenneté

L'Université de Montpellier lance le premier diplôme de "finance verte"

©Matej Kastelic/Shutterstock

Dès cette rentrée 2020, l'Université de Montpellier lance son diplôme de "finance verte". Une première dans l'Hexagone. 

C'est une première dans le paysage universitaire français. La faculté de Montpellier a accueilli en cette rentrée ses premiers étudiants du cursus "finance verte". 

Inédite en France, cette formation "souhaite préparer les étudiants à une meilleure compréhension du rôle de la finance dans la transition vers une économie durable et à faible émission de carbone, et à devenir acteurs de cette transformation", décrit l'établissement qui jouit cette année de la seconde place sur le thème de l'écologie au classement mondial de Shanghaï des établissements supérieurs

Le prestigieux palmarès de Shangaï passe à la loupe quelque 4000 universités du monde entier réparties en 52 disciplines. Dans le domaine de l'écologie, Montpellier arrache les premières places du podium depuis plusieurs années. Parmi les critères d'évaluation, la qualité de l’enseignement, le nombre de publications, de prix de ses universitaires sont notamment pris en compte.

À l'initiative de ce diplôme universitaire (DU) collaboratif entre la branche Economie de la fac montpéllieraine et la banque CIC Sud-ouest, deux enseignants-chercheurs : Sébastien Duchêne (expert en finance de marché et trading, finance verte, comportementale et expérimentale) et Adrien Nguyen-Huu (expert en gestion des risques, mathématiques financières, prospective énergie et climat).

Parmi les objectifs affichés, "la formation diplômante permettra à l'étudiant de comprendre et d'appliquer les concepts clés de la finance climatique et durable, de comprendre le rôle des risques climatiques et autres risques environnementaux dans la création de risques financiers potentiels au sein des secteurs bancaires et des marchés financiers", assure l'Université.

Une formation "complète et transversale" sur la finance responsable

Au fil des 139 heures de "TD" ou de cours magistraux étalées de septembre à mai prochain, les étudiants aborderont les grands enjeux de la transition écologique auxquels doit répondre le secteur de la finance. En effet, la formation "se veut complète sur ce sujet et transversale dans ses approches. Elle veut donner l’opportunité d’une réflexion sur les grands enjeux du XXIe siècle".

Adressé à la fois aux jeunes diplômés d'une deuxième année de licence en Économie ou Gestion/Banque, mais aussi aux professionnels du secteur, le cursus dispensera entre autres les enseignements suivants : enjeux économiques du climat et de l'énergie ; marchés financiers et finance verte ; mutation des marchés d'énergie et carbone ; RSE, gouvernance soutenable et valorisation d'entreprise ; mobilisation de capitaux pour les projets verts ; gestion ISR et mesures d'impact ESG ; stress-testing et prospective climatique...

Une première dans le domaine universitaire

Bien que nombre d'établissements français, universités ou privés, aient intégré depuis des années des cours thématiques au sein de leurs formations - un module "investissement responsable" à HEC Paris par exemple -, aucun d'entre eux ou presque n'avait pour l'heure passé le cap de proposer une formation exclusivement dédiée à la finance responsable.

Si dans le secteur privée, la Kedge Business School a créé en 2016 le mastère "Sustainable finance", le monde universitaire lui, était jusqu'alors en reste.

Pourtant, la thématique semble de plus en plus porteuse et pourrait répondre à certaines exigences. Les résultats de sondages et d'études en tout genre se suivent et se ressemblent : les jeunes sont de plus en plus soucieux de travailler dans un domaine et pour une entreprise qui a du "sens", en témoignent les 32 000 signatures du "Manifeste étudiant pour un réveil écologique" en 2018. Avec la mise en place de cette nouvelle formation, l'Université de Montpellier s'inscrit plus que jamais dans l'air du temps.

En partenariat avec BFM Business : revoir la chronique ici.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide « La mode éthique dans nos dressings ».

Au sommaire :  interviews, quiz, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour se mettre à la mode éthique ! 

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici. 

Merci ! #TousActeurs.

A lire aussi
Commentaires
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.