Culture

Rencontres de la photographie d'Arles 2018 : lumière sur les 10 ans du prix Pictet

Arles, Bouches-du-Rhône, 3 juillet 2018
©Doleesi/Shutterstock

La 49ème édition des Rencontres de la photographie d'Arles se tiendra jusqu'au 23 septembre 2018. A cette occasion, le prix Pictet, qui récompense des séries photo liées au développement durable, s'invite à Arles pour célébrer ses 10 ans et mettre à l'honneur ses lauréats des dernières années. 

Les Rencontres de la photographie d'Arles, festival d'envergure qui expose partout dans la ville des artistes du monde entier, se tient cette année du 2 juillet au 23 septembre. Près de 30 lieux sont investis, ouverts au public, et mis en scène. Cet été, en écho aux événements de mai 1968, les Rencontres ont permis aux photographes de partager leur vision de la société moderne et de ses grands enjeux, au travers de plusieurs séquences : "Cours camarade, le vieux monde est derrière toi", "Humanité augmentée", "America great again...", "Le monde tel qu'il va", et bien d'autres. 

Pendant le festival, en programme associé, les spectateurs pourront s'intéresser au prix Pictet, qui fête ses 10 ans et fait l'objet d'une exposition mettant en rétrospective les lauréats des éditions précédentes, au nombre de sept. Ce prestigieux prix international de la photographie né en 2008 allie la photographie aux enjeux du développement durable. Ce concours a lieu environ tous les 18 mois et propose un thème unique, en un mot, à chaque cycle. Depuis sa création, les participants ont traité ces sujets : Eau, Terre, Croissance, Puissance, Consommation, Désordre et Espace. Le thème du prochain prix Pictet a d'ailleurs été révélé : Espoir. Face à un jury exigeant, les artistes devront représenter les défis environnementaux et sociaux les plus pressants de notre époque... en 10 images.

Photographie "Still Life with dish" extraite de la série "Still Life" de Valérie Belin, lauréate du prix Pictet 2014 dans le thème Désordre : assemblage d’objets de consommation bon marché représentant des natures mortes contemporaines
©Valérie Bélin

L'exposition présentera donc des oeuvres issues des séries des sept auteurs primés qui sont Benoît Aquin, "The Chinese Dust Bowl" ; Valérie Belin, "Still Life" ; Luc Delahaye, "Various Work : 2008-2011" ; Mitch Epstein, "American Power" ; Nadav Kander, "Yangtze, The Long River" ; Richard Mosse, "Heat Maps", et Michael Schmidt, "Lebensmittel".

Michael Benson, directeur du prix Pictet, commente une sélection de clichés pour Le Monde. Il déclare notamment:

On a tellement parlé et écrit au sujet des enjeux cruciaux de la planète que certains sont devenus insensibles à la gravité des problèmes auxquels nous sommes confrontés. L’objectif principal du prix est d’utiliser la puissance de la photographie pour couper court à cet engourdissement.