ID D'AILLEURS

Philippines : une sculpture de baleine échouée dénonce la pollution plastique des océans

©CentreCulturelPhilippin/Twitter

L’installation "The Cry of the Dead Whale" sera exposée devant le Centre Culturel Philippins du 25 avril au 26 mai, dans le cadre d’une campagne visant à alerter les Philippins sur leur consommation de produits en plastique à usage unique. 

Une sculpture de 24 mètres de long a été réalisée par l’artiste philippin Biboy Royong, répondant à une commande du Centre Culturel du pays pour la Journée de la Terre. L'œuvre, appelée "The Cry of the Dead Whale", représente une baleine échouée sur le rivage. 

Une première installation de cette sculpture avait été réalisée en mai 2017 : elle n’avait été exposée que trois jours dans la baie de Manille - une des plus polluées du pays – et immédiatement démantelée afin que les composants plastiques ne terminent pas dans l’océan. 

La nouvelle installation a été agrémentée d’un élément supplémentaire destiné à sonner l’alarme : la sculpture d’un baleineau, mort à l’intérieur du ventre de sa mère. Le Centre Culturel des Philippines précise sur son site que ce bébé baleine représente la génération des millenials qui héritera d’océans colonisés par nos déchets plastiques.

Les Philippines sont loin d’être en reste face à ce problème : elles figurent parmi les cinq pays asiatiques à l'origine de 60 % des déchets plastique finissant dans les océans - une information révélée dans un rapport publié en 2015. 

En mars 2019, une baleine morte avait été retrouvée non loin des côtes Philippines... Avec 40 kg de plastique dans le ventre.

Voici le reportage réalisé par Radio Canada :