TO DO du week-end

Lightland : la société "zero waste" de demain présentée à la Maison du Zéro Déchet

©Nat Mikles/La Maison du Zéro Déchet

Dans ce lieu imaginaire, les citoyens y sont tous passés. Au vrac, aux cotons réutilisables, au compost, à la réparation... Ils ont aussi fait plusieurs deuils : fini l'utilisation de gobelets en plastique, de touillettes, de pailles... Et s'il s'agissait de notre réalité de demain ?  

"Découvrez Lightland, le lieu où les alternatives concrètes et ambitieuses du Zero Waste ont été instaurées à l’échelle d’un territoire. Projet utopique ou réalité à portée de main ?". Telle est la présentation de la nouvelle exposition permanente proposée par la Maison du Zéro Déchet (MZD). 

La coordinatrice de la MZD, Pauline Imbault, a travaillé sur ce projet auprès de l'illustrateur Nat Mikles : "Que serait un territoire zéro déchet ? Qu'y trouverait-on ? À chaque panneau, on présente une solution rêvée et on montre qu'elle existe déjà quelque part, précise la coordinatrice. C'est pour montrer que ce n'est pas si utopique que cela, que les solutions existent et qu'il suffit de les développer à une autre échelle et de les déployer. Cela implique une mobilisation de la part des élus sur les territoires, le développement d'entreprises sur le secteur... C'est aussi une décision politique." 

Exposition Lightland.
©Maison du Zéro Déchet

Quand on demande à Pauline Imbault si selon elle, ce "Lightland" sera la société de demain, pas une hésitation dans sa réponse : "Oui ! On le voit depuis quelques années, c'est un vrai mouvement de fond, ce n'est pas anecdotique. On voit l'ampleur que cela prend, on voit des lois en ce moment qui vont dans la même direction. On remarque aussi le boom en termes d'offre entrepreneuriale pour faciliter le zéro déchet... En plus d'être positive et enthousiasmante, cette transition est nécessaire."

Selon Nat Mikles, il s'agit d'une exposition assez pédagogique et didactique. On y découvre à quoi ressemblerait une société qui aurait adopté ce mode de vie zéro déchet, "comment explorer l’approche zéro déchet en remettant en question nos actions dans nos bureaux, lors de nos achats, ou dans nos communes", pourquoi il est plus important que jamais "de faire attention aux fausses bonnes idées"...

©Nat Mikles/ Maison du Zéro Déchet

"Dans ces sortes de tableaux, on retrouve tous les gestes pour gaspiller moins à son échelle : la vente en vrac, la généralisation du compost, la suppression des objets à usage unique, notamment dans l'entreprise, le paiement au poids des poubelles, la réparation, le réemploi, précise l'illustrateur. Ce qui est intéressant, c'est qu'à l'image de ce que fait l'association Zero Waste, il y a à la fois une démarche individuelle et citoyenne et celle des entreprises et des municipalités, qui se sont également impliquées là-dedans. Les choses avanceront quand les citoyens et les institutions avanceront dans le même sens." 

©Nat Mikles/ Maison du Zéro Déchet

Les visiteurs peuvent découvrir "Lightland" tous les samedis à la Maison du Zéro Déchet, entre 10h et 19h, au 3, rue Charles Nodier, dans le 18e arrondissement de Paris. Il s'agit d'une exposition permanente, accessible hors expositions spéciales. Accès gratuit.