Conso

Un tiers des automobilistes français admet jeter ses déchets par la fenêtre

Pour obtenir ces chiffres, Ipsos a utilisé la méthode des quotas et interrogé 2160 internautes âgés de 16 ans à 75 ans.
©oradige59/Shutterstock

L'institut de sondage Ipsos a publié une enquête sur le comportement des conducteurs et de leurs passagers vis-à-vis des déchets.

Un Français sur trois avoue qu'il "lui arrive" de se débarrasser de ses ordures en les jetant par la fenêtre lorsqu'il se trouve en voiture, selon une enquête réalisée par Ipsos pour la société Vinci Autoroutes. Une tendance qui se confirme également pour les mégots de cigarette. Près de 14% des Français, soit un fumeur sur deux, jette occasionnellement des mégots par la fenêtre. Un acte particulièrement dangereux dans certaines zones "à risques", qui sont régulièrement victimes d'incendies pendant l'été. Pourtant, près de 20% des Français estiment que ce geste "peut rarement avoir des conséquences graves". Ils sont paradoxalement 60% à penser "polluer moins que la moyenne", bien que 31% estiment que l'État est responsable du ramassage.

Des tendances positives

C'est la quatrième année consécutive que l'entreprise de sondage réalise une enquête sur la gestion des déchets des automobilistes, ce qui permet de discerner certaines tendances positives. En effet, 72% des Français déclarent trier régulièrement leurs déchets sur les aires d'autoroutes, même si seulement la moitié le fait systématiquement. Il semble également que les parents souhaitent donner l'exemple, puisque 4 sur 10 admettent collecter plus régulièrement "leurs papiers ou restes de pique-nique" lorsque leurs enfants sont présents . Un chiffre en progression de 12% par rapport à 2016.