Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Conso

Paris : le fast-food bio, circulaire, sans plastique et tout compost

Bioburger Montorgueil, rue des petits carreaux à Paris 2ème.
©Bioburger/Communiqué de presse

L'enseigne parisienne de burgers 100 % biologique Bioburger passe au zéro plastique et au tout compost. 

L'enseigne de fast-food bio parisienne Bioburger a choisi de bannir les emballages plastiques pour se tourner vers des emballages compostés... Et compostables.

Depuis le début du mois d'avril, les emballages des burgers certifiés bio du restaurant sont non seulement conçus en matière naturelle issues du compostage, mais également revalorisés pour redevenir du compost. De même que les déchets organiques laissés par les clients. Dans cette logique d'économie circulaire, le fast-food bio a choisi de redistribuer ses déchets compostés aux agriculteurs, qui à leur tour redistribuent de nouveaux produits aux restaurants de la chaîne, et ainsi de suite. Par ailleurs l'enseigne, désormais zéro plastique et zéro déchet, a également supprimé les pailles et les couvercles des boissons.

Bioburger propose à ses clients de la restauration rapide revisitée en concevant des repas à base de produits frais, issus de l'agriculture biologique, français et à prix fixes pour une juste rémunération des producteurs locaux. Pour les fondateurs, Anthony Darré et Louis Frack, "manger mieux est une priorité". "Mais pour beaucoup c’est une volonté encore freinée par le prix. Notre ambition première est d’abord de prouver que manger bio et bon, c’est accessible à tous". La chaîne, qui compte aujourd'hui quatre restaurants dans le Grand Paris, espère s'étendre prochainement dans le reste de la France.