Conso

Où trouver un lieu de service de consigne près de chez soi ?

©Mark Agnor/Shutterstock

ID vous posait la question il y a une dizaine de jours : que pensez-vous de l'idée de la généralisation de la consigne en France ? Votre réponse a été claire : 97 % d'entre vous estiment que l'idée serait "pas mal" et qu'il suffit de changer ses habitudes. Alors que cette pratique était largement répandue en France jusque dans les années 90 avant d'être abandonnée, elle fait un timide retour du côté du verre, grâce à plusieurs initiatives. Où les trouver ?

Repérée par Positivr, une carte réalisée par la créatrice du blog écolo "Crevette Diplomate" recense, de manière non-exhaustive, des points de collecte dans l'Hexagone. On la retrouve ici.

Ainsi, direction par exemple Jean Bouteille dans les Hauts-de-France, plusieurs cavistes en Île-de-France comme À la bière comme à la bière et Vino Sfuso dans le 20e, et Place au vin, dans le 17e... En Bretagne, DistroOc’Consigne du côté de la région Midi-Pyrénées... ID vous détaillait par ailleurs dans son article "bilan" sur la consigne, il y a quelques jours, plusieurs de ces initiatives : "La Consigne de Provence" par exemple, qui construit depuis 2016 une "filière de collecte, de lavage et de distribution de bouteilles de vin" ; "Bout à bout" également, à Nantes, qui s'est fixée pour objectif de "développer une filière régionale de réemploi des bouteilles" et de promouvoir "un modèle d’économie relocalisée favorisant les producteurs de notre territoire, l’emploi local et la coopération entre les acteurs" (France Info). Jean Bouteille, à Lille, se spécialise depuis 2014 dans le réemploi des bouteilles en verre. Un nouveau service de consigne est également en train de s'implanter dans la Drôme et dans l'Ardèche : "Ma bouteille s'appelle reviens !", porté par l'association Locaverre. Relire notre article.

Pour rappel, Zero Waste France décrit la consigne comme "un système dans lequel une petite somme d’argent, la consigne, est appliquée à une bouteille qui, après usage, est ramenée par le consommateur pour être déconsignée – afin de récupérer cette somme – dans le but d’être réutilisée, remplie à nouveau".