LE CHIFFRE

Manger mieux : l'application Yuka passe la barre des 4 millions de téléchargements

L'application Yuka nous permet de scanner nos aliments pour savoir s'ils sont bons pour notre santé.
©Yuka

L'application mobile française Yuka, qui permet de scanner les codes-barres de nos produits alimentaires pour connaître leur impact sur notre santé, connaît un franc succès : elle vient de passer la barre des 4 millions de téléchargements.

Cette vinaigrette industrielle est-elle bonne, excellente, ou médiocre pour votre santé ? L'application Yuka, lancée en janvier 2017, répondra à cette question sans détour. Ses fondateurs, qui s'attendaient à obtenir environ 30 000 utilisateurs au bout d'un an, ont indiqué mardi 19 juin sur RMC avoir dépassé les 4 millions de téléchargements. Un succès qu'ils imputent à une forte demande de la part des consommateurs quant à la qualité des produits qu'ils consomment. Les entrepreneurs ont d'ailleurs ajouté vouloir élargir leur offre aux cosmétiques. 

Pour juger de la qualité de nos aliments, Yuka, qui référence à l'heure actuelle 547 000 produits,  se base sur trois critères principaux : la qualité nutritionnelle, qui inclut la quantité d'énergie, de graisses saturées, de sucres, de sel, de fruits et légumes, de fibres et de protéines du produit, et dont la méthode de calcul repose sur le Nutri-Score. 30 % de l'évaluation prend en compte la présence d'additifs nocifs dans le produit, et 10 % de celle-ci est basée sur la nature bio ou non du produit (les produits sont considérés comme biologiques s'ils disposent du label bio français AB ou de l'Eurofeuille).

Si le produit est considéré comme étant médiocre, Yuka propose une alternative plus saine (voir capture écran ci-dessous). 

©Capture écran site de Yuka
A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.