Question du jour

Les acteurs du secteur demandent "un meilleur soutien à la réparation"

©Emanuele Ravecca/Shutterstock

La feuille de route de l’économie circulaire sera publiée le 28 mars 2018. Quelques jours avant cette publication, des acteurs du secteur de la réparation ont alerté le gouvernement sur la nécessité de soutenir le secteur de la réparation.

Dans une lettre ouverte au gouvernement en date du 21 mars, plusieurs ONG environnementales (dont France Nature Environnement, Zero Waste France, HOP) et acteurs du secteur de la réparation (FEDELEC, Fnac Darty…) ont interpellé le gouvernement sur la nécessité « d’une ambition renforcée pour soutenir la réparation », dans le cadre de la feuille de route de l’économie circulaire. Les signataires pointent la baisse de l’activité de réparation dans la plupart des secteurs et la disparition d’emplois et regrettent que ces problématiques ne soient pas suffisamment traitées dans la version provisoire de la feuille de route dévoilée le 12 février 2018.

Quelles mesures sont réclamées ? Le soutien financier du secteur en premier lieu, avec la mise en place de chèques réparation et d’une TVA réduite sur certaines activités de réparation. La limitation des abus de position dominante de certains fabricants ensuite, en leur imposant notamment de rendre disponibles pièces détachées, documents techniques et logiciels. La feuille de route définitive sera rendue publique mercredi 28 mars. Son objectif : limiter la consommation, les gaspillages de ressources et la production des déchets.

Avez-vous l'habitude de réparer ou faire réparer vos objets avant de racheter du neuf ?

Choix
A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.