QUESTION DU JOUR

La Ruche qui dit Oui ! lance une pétition pour développer l'alimentation de proximité

©Manon Nougier/ La Ruche qui dit Oui !

Dans une pétition notamment adressée au Ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy, le réseau de communautés d'achat direct aux producteurs locaux "La Ruche qui dit Oui !" demande le développement d'une alimentation plus durable et locale en France.   

"Se nourrir localement permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre, de redynamiser les territoires, de créer de l’emploi, de tisser des liens entre les villes et les campagnes, de manger plus sain...", précise La Ruche qui dit Oui ! dans sa pétition intitulée : "Stop aux kilomètres dans mon assiette, #fourchettepower", qui compte à date de publication près de 18 000 signatures. "Toutes les 10000 signatures, nous irons frapper à la porte des différents ministères un petit plat sous le bras pour leur dire de faire un grand pas en avant", ajoute le réseau.

En "échange de ce petit plat concocté avec amour", La Ruche qui dit Oui ! compte demander à chaque ministère de "faire un grand pas en avant pour une alimentation plus durable". Pour que les "gourmands du monde" n'aient plus dans leurs assiettes des aliments ayant "fait le tour de la planète", emplis de pesticides, sur-emballés et n'étant pas de saison, le réseau demande à François de Rugy mais également à Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation et à Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé  :

-La mise en place d'un "étiquetage géographique clair sur les produits alimentaires pour connaître leur vraie provenance" ;
-L'incitation des communes "à prévoir de l’espace agricole dans leurs documents d’urbanisme pour le réserver aux agriculteurs en circuit court" ;
-De l'information dans le programme Manger bouger "des impacts de notre assiette sur la planète".

La vidéo qui accompagne la pétition de La Ruche qui dit Oui ! :


Parvenez-vous à favoriser les circuits courts dans votre assiette ?

Choix