QUESTION DU JOUR

Une marque anglaise paiera les clients lui rendant des vêtements non portés

Une enseigne John Lewis à Londres.
©NIKLAS HALLE'N / AFP

Pour lutter contre le gaspillage vestimentaire, l'enseigne britannique John Lewis récupérera désormais les vêtements usagés ou non portés de ses clients contre rémunération. 

À l'heure où le Royaume-Uni entend réduire ses 300 000 tonnes de déchets vestimentaires annuels, la marque britannique John Lewis s'apprête à reprendre les vêtements dont ses clients ne veulent plus, y compris les sous-vêtements et les vieilles chaussettes, selon The Guardian.

Les clients passeront par une application pour proposer de rendre les vêtements qu'ils ont achetés chez John Lewis mais qu'ils ne portent plus : le montant qu'ils pourront recevoir en échange leur sera alors suggéré. Dès qu'ils atteindront au moins l'équivalent de 57 euros, les vêtements sont directement retirés à leur domicile et ils recevront une carte-cadeau John Lewis créditée du montant qui leur a été indiqué via l'application. Les vêtements seront remis en vente ou recyclés. 

John Lewis s'est associé avec l'entreprise sociale Stuffstr pour mettre en place ce système de retour. Le directeur général de cette dernière, John Atcheson, a indiqué au Guardian : "Chaque vêtement a de la valeur, même de vieilles chaussettes, et nous voulons que les clients puissent facilement tirer profit des vêtements qu'ils ne portent pas." Le quotidien britannique précise qu'un ménage britannique moyen possède environ 4550 euros de vêtements dont un tiers n'aurait pas été porté depuis un an ou plus.

Souhaiteriez-vous pouvoir rendre vos vêtements usagés dans leur enseigne d'origine contre rémunération ? 

Choix
A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.