Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Conso

"Février sans supermarché" 2021: le défi est lancé

La 5ème édition de "Février sans supermarché" sera lancée le mois prochain.
©Makistock/Shutterstock

Initiée il y a quatre ans par le média suisse En Vert Et Contre Tout, l’opération « Février sans supermarché » est toujours d’actualité en cette nouvelle année 2021. 

Symbole de l’essor de la société de consommation dans les années 50 et 60, le supermarché a aujourd’hui perdu son aura providentielle. De nos jours, les grandes surfaces dans lesquelles on trouve tout, n’importe quand, sous toutes les formes, peuvent faire perdre la mesure de l’acte d’achat, et les voix citoyennes réclamant des produits de saison, de bonne qualité et à prix juste pour leurs producteurs se font de plus en plus entendre. « Février sans supermarché » a déjà conquis la Suisse, la France, et depuis 2019, la Belgique.

Le défi d’En Vert Et Contre Tout a donc vocation à redonner du sens à sa propre consommation, en valorisant les alternatives à la grande distribution, à l’image des plus petits commerces et autres alternatives de proximité. C’est l’occasion de se tourner vers les épiceries de quartier, les petits producteurs locaux sur les marchés, ou encore les coopératives… Tout est bon à explorer pourvu que l’on y trouve des produits plus justes socialement et pour l’environnement. Des prix rémunérateurs, des produits vendus en vrac ou en circuit très court, voilà qui peut faire pencher la balance en faveur des petits commerces.

Participerez-vous à l'opération "Février sans supermarché", qui consiste à prioriser les petits commerçants ?

Choix

Si le volet économique peut laisser sceptique, le prix moyen d’un caddie de supermarché défiant normalement toute concurrence locale ou bio, se rendre dans des commerces à taille humaine peut également nous enseigner d'acheter moins et mieux, en tout cas plus en adéquation avec nos besoins. Si « Février sans supermarché » n’est pas à proprement parler un boycott, mais plutôt une interrogation sur ses propres habitudes, on peut espérer qu’à grande échelle, la demande des consommateurs puisse constituer un levier d’action pour une transformation vertueuse de l’industrie agro-alimentaire.  

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, commandez notre guide « L’écologie à la maison ».

Au sommaire :  interviews, analyses, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour une vie quotidienne placée sous le signe de l’écologie dans toutes les pièces de la maison !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.