CHRONIQUE

Dans le rétro : zoom sur le ménage écologique d'antan (qui revient !)

©STUDIO GRAND WEB/Shutterstock

Chaque samedi à 9h, tout l'été sur France Inter, une personnalité engagée pour la transition écologique évoque son parcours, ses engagements et son quotidien, dans le cadre de l'émission "Des idées pour demain", présentée par Valère Corréard. Également au programme, une chronique "Dans le rétro" proposée par Camille Dufétel, rédactrice en chef d'ID. L'idée : jeter un coup d’œil sur les solutions d’hier... de retour aujourd'hui !

Samedi 20 juillet, l'invité de l'émission Des idées pour demain est le leader écologiste Yannick Jadot. En sa présence, zoom sur le ménage au temps de nos grands-parents, bien loin de nos multi-sprays senteur lavande et de nos lingettes jetables.

On reprend ma machine à remonter le temps (elle marche à l’énergie solaire, rassurez-vous), direction les années 60 en compagnie de Solange, ma grand-mère, qui reçoit du monde aujourd’hui. Et que fait-on dans ces cas-là ? On fait le ménage histoire d’avoir une maison totalement propre ! Ma grand-mère sort ses chiffons, des bouts de vieilles chemises de nuit et de vieux pyjamas, elle prend un peu de vinaigre pour nettoyer ses vitres… Tout le monde s’y met dans la famille, mon grand-père vient lui donner un coup de main, il prend du savon noir qu’il met dans l’eau... Il bat tout cela au fouet, ça servira à laver le carrelage… Et comme rien n’arrive par hasard, les enfants sortent du bain : l’eau sera utilisée pour nettoyer la cour et la terrasse.

Aujourd'hui, c'est assez différent... Quand je vais chez mon amie Carine par exemple, qui organise une petite fête et qui veut que je vienne l’aider un peu avant à préparer et à nettoyer, le kit de ménage est toujours le même : le nettoyant multi-usages à l’Ylang-Ylang pour la cuisine, de l’eau de Javel, un petit coup de désodorisant pour purifier l’air, ou pas d’ailleurs… Les lingettes jetables aussi pour nettoyer le plan de travail, et quand la fête se termine elle  fait sa vaisselle avec un produit à l’amande douce qui non seulement est censé bien dégraisser les plats mais en plus, qui rend les mains douces ! Le problème de tous ces produits déjà, c’est leur nombre, et puis il y a tous ces composés organiques volatils qui vont polluer l’air de la maison… Sans compter que bien souvent, leurs composants chimiques sont susceptibles de polluer l’eau et les sols. 

La question : comment les remplacer ? 

En s'inspirant des anciens, bien sûr ! En réutilisant ces produits naturels qui ont toujours fait leurs preuves, histoire de revenir à plus de simplicité. D’ailleurs, le ménage écologique, ça revient : on n'a jamais autant entendu parler de bicarbonate de soude, de vinaigre blanc, de citron et de savon de Marseille ! Ces produits ont chacun leur vertu : absorber les odeurs, dégraisser, déboucher les canalisations, ou tout simplement nettoyer… Et ils se retrouvent partout : dans les grandes surfaces, dans les enseignes bio...

Tous ces ingrédients, on peut les utiliser aussi pour réaliser ses propres recettes… Il faut simplement prendre certaines précautions, se protéger en les réalisant et bien les doser. Les produits d'entretien maison - bien dosés - auraient entre autres l'avantage d'émettre moins de composés organiques volatils que leurs équivalents industriels. Alors pourquoi finalement ne pas s’y mettre… ? Mais attention quand-même, avec un nombre restreint d’ingrédients ! Veillons aussi à ne pas ajouter trop d’huiles essentielles voire même à les éviter, par principe de précaution.

Pas le temps ?

Comment faire lorsque l'on n’a tout simplement pas le courage ou le temps de faire ses recettes et que l'on veut continuer à utiliser des produits multi-usages, mais plus durables ? À titre personnel, j’essaie d’éviter le piège des produits verts pomme sur lesquels on lit en grand les mots "pur" et "nature", les produits vraiment très parfumés également... Par contre je vais regarder de plus près les produits labellisés, ceux qui comportent l’Écolabel Européen, par exemple, ou encore le label Ecocert ou Nature et Progrès etc. Ces labels ont tous leurs propres critères, mais ils impliquent globalement moins de rejets toxiques et des produits plus facilement biodégradables.

Par ailleurs, on en parle peu mais il peut être intéressant aussi, tout simplement, d’opter pour le nettoyage à la vapeur, cela permet de dissoudre les graisses et ça nettoie vraiment bien… Dernier point essentiel : on pense à aérer 10 minutes chaque jour matin et soir son logement. Cela doit être un réflexe, particulièrement d’ailleurs quand on fait son ménage, été comme hiver !

Yannick Jadot répond aux questions de Valère Corréard sur France Inter.
©Antoine Vandeville/ Radio France

Pour réécouter la chronique Dans le rétro et l'ensemble de l'émission Des idées pour demain sur France Inter, c'est par ici :

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail. 

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.