Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Conso

"Baisser d'un degré" le chauffage : le gouvernement promeut les "éco-gestes"

©Borisb17/shutterstock

Les mairies, écoles, et autres administrations et services publics français vont être incités à "baisser d'un degré" la température de leur chauffage intérieur, mesure qui sera accompagnée par une campagne de promotion sur les "écogestes", a annoncé mercredi la ministre de la transition écologique.

"Nous lançons un plan de sortie accéléré des hydrocarbures pour les bâtiments de l'Etat" a indiqué la ministre Barbara Pompili lors de la présentation par le Premier ministre Jean Castex du plan de résilience de l'économie lié à la flambée des prix de l'énergie et à la guerre en Ukraine. "Cette action s'accompagnera de la mise en place d'un fonds qui financera des travaux à impact rapide sur la réduction de la consommation de gaz et de fuel, en particulier des remplacements de chaudières fossiles par des solutions renouvelables" a-t-elle précisé.

"Par souci d'exemplarité, le Premier ministre signera dans les jours à venir une circulaire appelant l'ensemble des services publics à réduire d'un degré la température de chauffage afin d'économiser l'énergie et de réduire la facture" a ajouté Mme Pompili. Ces "mesures seront accompagnées d'une campagne de promotion sur les écogestes" a dit la ministre.

Pour les particuliers aussi

Chaque Français également est invité à faire un effort pour réduire la dépendance du pays aux énergies fossiles importées. Les aides aux particuliers pour remplacer les chauffages individuels au fuel ou au gaz vont être relevées de 1000 euros à partir du 15 avril, a annoncé mercredi la ministre de la transition écologique. Dans le même temps, les forfaits pour l'installation de chaudière au gaz seront arrêtés.

Gestes du quotidien

L'incitation aux "écogestes" est une campagne de promotion favorisant le développement durable dans tous les gestes de la vie quotidienne : aller au travail, faire la cuisine, se laver, jardiner, faire ses courses, ou travailler au bureau, indique un site du ministère de l'Economie consacré au sujet.

S'ils étaient initialement destinés à réduire la pollution et les émissions de CO2, ils sont, depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie et les perturbations sur les marchés énergétiques, également destinés à réduire la facture énergétique, comme l'étaient les "chasses aux gaspi" lancées par les pouvoirs publics dans les années 70, au moment des chocs pétroliers. La liste est longue : utiliser sa propre gourde plutôt que des gobelets jetables, bien trier ses déchets, privilégier l'escalier plutôt que l'ascenseur, limiter les impressions ou alors en recto-verso, débrancher les chargeurs qu'on n'utilise pas, favoriser le partage de documents plutôt que l'envoi de fichiers lourds, et surtout veiller à éteindre les lumières en sortant de chez soi ou de son bureau. "C'est un impératif climatique, mais nous voyons aujourd'hui à quel point c'est aussi un enjeu de souveraineté énergétique" a dit Mme Pompili, rappelant la volonté du président de la République et de la présidence de la Commission européenne "de ne plus dépendre du tout du gaz et du pétrole russes au plus tard d'ici 2027".

Elle a rappelé que 1 million d'aides MaPrimeRenov' lancées depuis le 1er janvier 2020 avaient été distribuées pour mieux isoler les logements ou améliorer les chauffages. Par ailleurs 2,7 milliards d'euros du plan de relance ont été consacrés à la rénovation des bâtiments publics. "En cumulant les aides MaPrimeRénov' et les certificats d'économie d'énergie "il sera ainsi plus avantageux pour les ménages les plus modestes de choisir une pompe à chaleur ou une chaudière biomasse et de se passer du gaz" a estimé la ministre.

Avec AFP. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre nouveau guide Idées Pratiques #10 : Vacances écolo, mode d'emploi
Au sommaire : état des lieux de l'impact du tourisme sur l'environnement, conseils et bons plans pour allier plaisir et écologie ... 68 pages de solutions pour préparer vos vacances en mode écolo.

 

 

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs