Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Idée pratique

Sciences participatives : quelles applications choisir pour protéger l'environnement ?

De plus en plus de personnes se tournent vers des sites de rencontre écolos.
©Preto Perola/Shutterstock

Face au succès des sciences participatives, de plus en plus de programmes développent des applications pour permettre aux citoyens de prendre part à la protection de l’environnement en alimentant les bases de données scientifiques. ID fait le point sur ces plateformes.

L’environnement est le deuxième point de préoccupation des Français selon le baromètre 2020 de l’ADEME sur les représentations sociales du changement climatique. Un enjeu face auquel les citoyens peuvent agir grâce aux programmes de sciences participatives comme les Herbonautes, qui depuis 2012, a permis le recensement de plus de 500 000 spécimens d’herbiers sur son site. Les participants et participantes peuvent maintenant intégrer leurs observations de la nature sur des applications dédiées, alimentant directement les bases de données scientifiques. Zoom sur ces applications de sciences participatives.

Décrypter le comportement de la faune

Le programme Vigie Nature, créé par le Muséum national d’Histoire Naturelle, a développé plusieurs applications permettant de mesurer la biodiversité. La première, Spipoll, donne l’occasion aux utilisateurs de photographier insectes et pollinisateurs sur les plantes et de les identifier grâce à l’application. Sur le même principe Birdlab propose de décrypter le comportement des oiseaux à la mangeoire entre mi-novembre et fin mars. Le principe est simple : placer deux mangeoires sur son balcon ou dans son jardin, disposer des graines et attendre la venue des volatiles. Il suffit, ensuite, de reproduire le mouvement des oiseaux avec son smartphone en temps réel. Un jeu à refaire le plus souvent possible pour entretenir la base de données.

Birdlab

Reconnaitre les plantes

D’autres applications se concentrent sur les plantes. C’est le cas de Pl@ntnet qui aide les internautes à identifier les végétaux pris en photos en les comparant à la banque d’images de l’application, revendiquant actuellement 13 000 espèces de plantes sauvages à travers le monde. Dans une vision plus globale, l’application INaturalist, développée par le National Geographic et la California Academy of Science permet de reconnaitre animaux et plantes grâce à un réseau mondial de participants et de scientifiques. Comme pour les autres applications, la plateforme est collaborative. Il suffit de prendre une photographie de l’espèce en question, de la poster et la communauté participe à son identification. 

Préserver la nature

Sentinelles de la Nature, développée par l’association France Nature Environnement, propose aux citoyens de protéger l’environnement en reportant sur une carte interactive les atteintes à la nature ou les initiatives pour la préserver. Une vigilance qui permet aux associations de sauvegarde de l’environnement de renforcer leurs actions sur le territoire français. Les internautes peuvent aussi garder un œil sur le littoral grâce à l’application Rivages. Avec les relevés effectués par les participants sur les plages, la CEREMA, un expert public pour la transition écologique et la cohésion des territoires, peut ainsi connaître l’évolution du trait de côte, à savoir s’il reste stable, avance ou recule. DRYrivERS, portée par l’INRAE et financée par l’Union Européenne permet de veiller sur l’assèchement des cours d’eaux en alimentant les données scientifiques mais aussi d’alerter la population sur ce phénomène par la publication des données sur le site. Tout en alimentant les bases de données, les participants peuvent alors en apprendre plus sur la nature et les espèces qui les entourent.

VIDEO SUR LE MÊME THEME

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #9 : Comment vivre presque sans plastique ?

Au sommaire : état des lieux de la place du plastique dans nos vies, conséquences sur l'Homme et l'environnement, solutions pour s'en débarrasser... 68 pages de solutions pour passer à l'action.


Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs