Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

IDÉES PRATIQUES

Quatre idées pour rendre sa boîte mail plus écolo

L'envoi et le traitement des mails représentent environ 0,2 % des émissions carbones mondiales.
©TierneyMJ/Shutterstock

Mails non-lus, spams et publicités, une centaine voire des milliers de mails encombrent actuellement votre messagerie électronique. Pour rendre sa messagerie plus éco-responsable, certains réflexes comptent pourtant. Pourquoi ne pas d'ailleurs se tourner vers des messageries engagées ? 

Professionnels, personnels ou encore commerciaux, les courriels s’accumulent chaque jour dans nos boîtes de messagerie électronique. Pourtant, ces lettres électroniques ont également leur lot d’impacts sur l’environnement. Les utilisateurs ignorent souvent la face cachée d’un e-mail. En effet, l’émission carbone d’un e-mail correspondrait à 4g d'équivalent CO2, 0,3 g équivalent de CO2 pour un pourriel, et un mail contenant une pièce jointe volumineuse pourrait atteindre 50g équivalent de CO2, indique le rapport "Rapport sur l'empreinte carbone du spam dans les messageries" de McAfee. Dans l’ensemble, cela représenterait environ 0,2 % des émissions carbone mondiales. Cet impact est essentiellement engendré par les serveurs et la surchauffe des data centers qui utilisent des techniques de refroidissement. Pour lutter contre la pollution numérique issue des courriels, il existe pourtant des solutions.  

Des réflexes à adopter

Pour alléger votre messagerie électronique, il est d’abord recommandé de réduire la liste de vos destinataires lors de vos envois. Également, n’oubliez pas de répondre aux mails en supprimant les pièces jointes qui vous ont été adressées. 

L’Agence de la transition écologique (ADEME) conseille vivement de bien trier les mails en supprimant les courriels inutiles dans votre boîte de réception et dans les courriers indésirables et dans vos brouillons tout en vidant la corbeille des messages supprimés. 

Lilo Mail : une messagerie avec un système de téléchargement local

Une messagerie écologique ? C’est possible avec l’entreprise française Lilo Mail née en 2015. Celle-ci a pour vocation de réduire son empreinte carbone liée au stockage des données. Inspirée des plateformes de dépôt en ligne, la startup a mis en place un système de téléchargement dans le cloud des pièces jointes. Cela lui permet d’envoyer des fichiers lourds allant jusqu’à 5 Go, tout en réduisant l’impact écologique qu’ils engendrent. De plus, la gestion de ce système évite le stockage indéfini des fichiers inutiles. 

Newmanity : un service alimenté par l’énergie verte

Respect de l’environnement et de la vie privée, telles sont les principales valeurs promues par la startup française Newmanity spécialisée dans les services de messagerie en ligne. Pour préserver la planète des émissions carbones, le data center de la messagerie situé aux Pays-Bas est alimenté par des énergies 100 % renouvelables. Par ailleurs, la messagerie est maintenue en service grâce aux dons des utilisateurs puisqu'elle n’a pas recours au financement via les publicités.

Ecomail : financement de projets écologiques

La startup Ecomail propose un service de messagerie email hébergé sur des serveurs utilisant l'énergie renouvelable pour fonctionner. Elle se démarque d'autres boîtes de messagerie plus classiques en proposant un service payant à 12 euros par an, lui permettant d’investir dans des actions écologiques. Pour cela, elle verse 50 % de ses recettes aux associations engagées dans l’écologie comme LPO Alsace, Zéro déchet Touraine, ou Lorraine Association Nature. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, commandez notre guide « La transition écologique Made in France ».

Au sommaire :  interviews, analyses, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour consommer 100 % local et responsable !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs