Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Techno/Médias

L'intelligence artificielle au service de l'écologie

De nouveaux projets écologiques basés sur l'intelligences artificielle voient le jour en France.
©Arikami Fr/Flickr

Les innovations technologiques alliant intelligence artificielle et environnement se multiplient. Voici quelques projets qui mêlent de manière inattendue les IA et l’écologie. 

L’intelligence artificielle se met au service de l’environnement. La Banque des Territoires a lancé le 16 février 2022, le service data Prioréno, une intelligence artificielle qui pourrait bientôt aider les collectivités à la rénovation thermique de leurs bâtiments publics. Étonnant, lorsque l’on connaît l’impact du numérique sur l’environnement. Mais, ce n’est pas le seul projet qui mêle IA (Intelligence artificielle) et écologie. Zoom sur ces intelligences artificielles qui se plient aux exigences environnementales.

L’intelligence artificielle : quel impact sur l’environnement ? 

Les IA reposent sur des infrastructures numériques. Celles-ci ont une consommation d’énergie non négligeable et émettent donc des gaz à effet de serre. Le 19 janvier 2022, l’Ademe en collaboration avec l’Arcep a sorti un bilan conjoint sur l’impact environnemental du numérique en France. Ils montrent que ce secteur représente 2,5% des émissions de gaz à effet de serre en France. L’utilisation d’IA est donc liée à un enjeu important du développement durable. Cela n'empêche pas certains de trouver des utilisations durables aux IA.

Des projets d’IA innovants 

L’intelligence artificielle peut avoir des applications qui servent la cause écologique. C’est le cas du projet de la La Banque des Territoires en partenariat avec Enedis et GRDF (gaz réseau distribution France) qui dévoile son service en ligne dédié à la rénovation thermique des bâtiments publics. Cette IA facilite les décisions des collectivités quant à la rénovation thermique de leurs bâtiments en analysant les données de consommation recueillies auprès d’Enedis et de GRDF. Les utilisateurs sauront quel bâtiment rénover en priorité pour réduire au maximum leur consommation d'énergie. Ce service sera disponible au printemps 2022.

Au-delà du secteur de l’énergie, les IA sont utilisées pour l’observation et la préservation de l’environnement. Une étude publiée dans la revue Nature Communications réalisée par une équipe mêlant glaciologues, climatologues et mathématiciens de l’Université de Grenoble Alpes, se penche sur l’évolution de la fonte des glaciers des Alpes à l’aide d’une IA. Ils utilisent pour la première fois des “réseaux de neurones artificiels profonds” afin de simuler le recul à venir de ces glaciers qui, d’après un article de Franceinfo daté du 6 septembre 2021, sont voués à disparaître à cause du réchauffement climatique. 

Les IA peuvent aussi aider à la sauvegarde des abeilles. C’est le cas du projet Mellia mis en place par OpenStudio, agence spécialisée dans le numérique responsable, qui a lancé le 3 février 2022 une ruche connectée dont les données sont traitées de manière optimisée par une IA. Cela permet aux apiculteurs de savoir ce qu'il se passe dans la ruche sans avoir à déranger les abeilles. C’est un avantage pour la biodiversité car ces insectes pollinisateurs sont aujourd’hui menacés. D’après l’Anses 5% à 10% des colonies décèdent chaque hiver. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #9 : Comment vivre presque sans plastique ?

Au sommaire : état des lieux de la place du plastique dans nos vies, conséquences sur l'Homme et l'environnement, solutions pour s'en débarrasser... 68 pages de solutions pour passer à l'action.

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs