ID d'ailleurs

Zimbabwe : un concours "Miss Albinos" pour lutter contre les discriminations

Sithembiso Mutukura, gagnante du concours de beauté Miss albinos 2018, au Zimbabwe, "la Beauté au-delà de la peau".
©Jekesai Njikizana/AFP

Le Zimbabwe a organisé pour la première fois ce week-end un concours de beauté réservé aux femmes albinos, appelé "La Beauté au-delà de la peau".

À Harare, capitale du Zimbabwe, Sithembiso Mutukura s'est vue couronnée "Miss Albinos 2018". Le concours, achevé ce week-end, avait pour but de lutter contre les préjugés et discriminations dont sont victimes les personnes souffrant de cette maladie génétique

Pérenniser le projet

Au Zimbabwe, 40 000 personnes sont atteintes d'albinisme, maladie caractérisée par l'absence de pigmentation de la peau, des yeux et des cheveux. Dans certains pays d'Afrique, les albinos sont persécutés, torturés et même tuésBrenda Mudzimu, organisatrice de la compétition, a expliqué sa démarche à l'AFP : "l'objectif de ce concours est d'instiller la confiance parmi les filles albinos au Zimbabwe et de réduire les préjugés associés à cette maladie". Après cette première édition, elle rêve d'un concours de beauté albinos annuel africain, et même mondial.

En 2016, un concours similaire de Miss et Mister Albinos avait été organisé à Nairobi, la capitale kényane. Le concours zimbabwéen devait déjà avoir lieu l'année dernière, avant d'être annulé, faute de moyens. Cette année, une représentante du gouvernement, Tapuwa Muchemwa, était invitée d'honneur. "Les personnes albinos ont le droit de vivre et d'être protégées. Elles ne devraient pas être torturées et maltraitées", a-t-elle précisé à l'AFP.