Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Social

Qu’est-ce qu’un ticket climat ?

En Autriche, le "Klimaticket" donne accès à tous les transports en commun.
© Shutterbug75 / Pixabay

En 2021, l’Autriche a mis en place un "ticket climat". Elle a été suivie par l’Allemagne cet été. Cette mesure permet de réduire la pollution en encourageant l’utilisation des transports en commun.

Accrochez vos ceintures ! Il est désormais possible de voyager de manière écoresponsable et à bas prix. C’est ce que proposent depuis quelque temps l’Autriche et l’Allemagne, avec ce qu’on appelle désormais des "tickets climats".

En France, le transport est le secteur qui contribue le plus aux émissions de gaz à effet de serre : 31% en 2019. La combustion des carburants libère du CO2 dans l’air et contribue au dérèglement climatique. D'où l'importance de privilégier les transports en commun bas carbone. Si le "ticket climat" n’existe pas encore en France, cette mesure fait de plus en plus parler d’elle.

Tous les transports en commun en un seul abonnement

Le principe du ticket climat est simple : on paye un abonnement, et celui-ci ouvre les portes de l’ensemble des transports en commun (train, métro, bus …) d’un territoire. Ainsi, en versant une certaine somme au mois ou à l’année, on peut voyager partout et de manière écoresponsable. Une telle mesure permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre liées aux transports, mais aussi de favoriser le pouvoir d’achat des citoyens. Ou du moins de ceux qui ont les capacités d’acheter cet abonnement.

Le ticket climat a été lancé l’année dernière en Autriche. Appelé "Klimaticket", il permet aux Autrichiens d’avoir accès à l’ensemble des transports en commun du pays en payant 1095€ par an (soit environ 3€ par jour). Cette mesure novatrice en Europe a été imitée par l’Allemagne cette année. Le gouvernement d’Olaf Schölz a décidé de proposer un ticket mensuel à 9€ entre juin et août. Celui-ci donne accès à tous les transports publics du pays.

Un investissement coûteux mais efficace

Dans ces deux pays, l’instauration d’un ticket climat ne s’est pas faite d’un coup de baguette magique. L’an dernier, les pouvoirs publics autrichiens ont dû mobiliser 240 millions d’euros pour lancer leur "Kilmaticket". Un tel projet demande aussi des investissements de longue durée afin de moderniser les infrastructures de transport. En effet, en Allemagne le réseau ferroviaire a parfois été saturé par l’afflux de voyageurs et il est arrivé que des places manquent dans les trains.

D’un autre côté, ces arrivages massifs de voyageurs témoignent de la popularité d’une telle mesure. En Autriche, ce sont plus de 13 000 personnes qui avaient pris un abonnement un mois après l’instauration du "Klimaticket". Les deux pays germanophones semblent donc avoir trouvé une solution efficace pour favoriser à la fois les trajets écoresponsables et la satisfaction de la population.

Et en France ?

La réussite du ticket climat en Autriche et en Allemagne pourrait inciter leurs voisins européens à entrer dans la danse. En France, il n’existe pas pour l’instant de "ticket climat". Cela demanderait d’unifier les différents moyens de transports et d’harmoniser les tarifications. Une tâche importante, mais pas impossible.

Certaines personnes et associations militent pour la mise en place d’un ticket climat en France. C’est le cas du site "Ticket Climat", créé récemment et dont le slogan est : "Tous les transports. Un seul prix". Le candidat écologiste aux dernières élections présidentielles, Yannick Jadot, avait quant à lui défendu une mesure inspirée du "Klimaticket" autrichien. Son programme proposait un "Ticket Liberté Climat" pour les 16-25 ans, qui leur donnerait un accès illimité aux trains, vélos et transports en communs en payant entre 50 et 100€ par mois.

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique « L’écologie dans nos assiettes ».

Au sommaire : Tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable !

 

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs.