Social

Inégalités salariales : à partir de demain, les Françaises travailleront bénévolement

©Ink Drop/Shutterstock

En raison des écarts salariaux entre les femmes et les hommes de l'Hexagone, les Françaises travailleront "gratuitement" à partir de mardi 6 novembre, selon les calculs du collectif Les Glorieuses, cité par Le Parisien. 

Femmes françaises, à compter du mardi 6 novembre à 15h35, vous travaillerez bénévolement. C'est tout du moins ce qu'affirme le collectif Les Glorieuses qui, sur la base de données Eurostat pour l'année 2016, a calculé que les travailleuses de l'Hexagone cesseraient symboliquement d'être rémunérées à cette date en raison des inégalités salariales avec leurs homologues masculins.

Pour cause, ces dernières gagnent en moyenne 15,2 % de moins que les hommes, soit un chiffre légèrement inférieur à la moyenne européenne, établie à 16,2 %. Rapporté à l'échelle du continent, les femmes ont donc commencé à travailler gratuitement à partir du 3 novembre. 

Pour alerter sur cette situation, et alors que les choses ont peu avancé par rapport à 2011, le collectif a notamment lancé pour l'occasion le hashtag #6Novembre15h35 sur les réseaux sociaux et a mis en ligne une pétition dont la demande porte sur trois points : un congé paternité équivalent au congé maternité, la transparence des salaires ainsi qu'un certificat d’égalité obligatoire.

Egalité salariale : avez-vous noté des progrès dans votre environnement professionnel ?

Choix