Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Social

A Bordeaux, les maraudes associatives en souffrance

©FredP/shutterstock

"Un café ou une soupe?": sur une place de Bordeaux, une file s'est formée devant les bénévoles des Gratuits Gironde Solidarité qui alertent avec d'autres, depuis l'automne, sur le manque de moyens des associations face à une pauvreté grandissante dans la rue.

Devant les volontaires, qui discutent avec les bénéficiaires de la Coupe du monde et de l'arrivée du froid dans la région, 90 sacs de nourriture préparés pour la maraude du dimanche, contre 70 il y a encore quelques temps.

Ils sont remplis de chips, compotes et boîtes de conserve. Mais ces dernières manquent. "Même les Banques alimentaires sont en rupture", explique Cécilia Fonseca, présidente de l'association qui doit désormais en acheter chaque semaine.

Les Banques alimentaires ont enregistré cette année une baisse de 10% lors de leur collecte nationale. En mai, l'institut Ipsos avait relevé une diminution de 30% des dons aux associations en 2021. Un chiffre expliqué par une générosité accrue en 2020, sur fond de crise sanitaire, mais aussi par les inquiétudes actuelles liées au pouvoir d'achat.

"Les gens ont peur, ils font plus attention pour eux-mêmes", estime Cécilia Fonseca, qui évoque aussi l'aide apportée aux "pompiers avec les incendies et à l'Ukraine" dans le département.

Grève

Ce dimanche soir, il y a suffisamment de nourriture pour l'ensemble des bénéficiaires.

Une grande majorité sont des hommes, de tous âges, qui vivent "dans la rue, dans des squats mais aussi des gens qui ont une habitation mais vivent dans la précarité", relève Nawal Fellah, bénévole de 48 ans, en poussant une carriole de boissons chaudes.

Certains viennent lui demander un café après avoir récupéré une couverture pour la nuit, à l'image de Benjamin, 23 ans. Le jeune homme, qui tient "un calepin avec toutes les maraudes" de Bordeaux, vit dans "un petit camp" depuis six mois en attendant d'obtenir, peut-être, des aides.

En octobre, le manque criant d'hébergements d'urgence, parmi d'autres griefs, a déclenché une grève des Gratuits et de quatre autres organisations bordelaises pendant quinze jours. Dix maires de grandes villes, dont Pierre Hurmic à Bordeaux, avaient également dénoncé la suppression de 14 000 places en 2023, avant que l'État n'y renonce.

Mi-décembre, la métropole bordelaise et quelques autres villes girondines comptaient 1 748 places, occupées à plus de 98%. Interrogée par l'AFP, la préfecture a annoncé l'ouverture de 73 places depuis le 1er novembre, 43 supplémentaires à la mi-décembre et 50 d'ici la fin d'année.

Nouveaux profils

Présent quelques jours plus tard lors d'une autre distribution alimentaire, Gary, 38 ans, explique avoir "beaucoup appelé le 115", numéro d'urgence sociale, sans succès. Il a finalement bénéficié d'un studio via le Diaconat de Bordeaux, une structure protestante d'entraide.

Cette solution intéresse Gabriel, à ses côtés. Après avoir dû quitter son travail dans une grande entreprise bordelaise pendant la crise sanitaire, il a laissé son appartement afin de dormir dans sa voiture.

"Je fais en sorte d'être toujours impeccable sur moi, pour ne pas sombrer", explique le quadragénaire qui envoie des CV depuis une bibliothèque et se douche dans les salles de sport en attendant de retrouver un travail et un logement.

Il a tapé "aides pour SDF" sur internet pour trouver une solution et déposé un dossier au Centre communal d'action sociale mais "ça s'est arrêté là, il y a trop de monde", constate-t-il. Depuis, il continue de venir auprès de l'association qui confirme voir arriver de nouveaux profils comme le sien, ou des réfugiés ukrainiens.

Et Cécilia Fonseca craint que la crise ne pousse de plus en plus de gens à la rue.

Après la grève, les Gratuits ont décidé de boycotter la deuxième édition bordelaise de la "Nuit de la solidarité", organisée par la municipalité le 26 janvier, pour protester contre le manque de moyens alloués aux associations.

Avec AFP.

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique « L’écologie dans nos assiettes ».

Au sommaire : Tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs.

A lire aussi
Commentaires
Par Louis Deslus - le 23/12/2022

De nos jours, trouver un emploi peut être un véritable défi, surtout lorsque l'on manque d'expérience ou de diplômes. C'est pourquoi il est important de disposer de toutes les informations et outils nécessaires pour se faire remarquer par les employeurs. Un site internet peut être un excellent moyen de se faire connaître et de décrocher un emploi, grâce aux nombreux services et ressources qu'il propose.

L'association Getjob, fondée à Bordeaux, a compris cet enjeu et propose une formation en ligne gratuite pour aider les personnes en recherche d'emploi à trouver un job, une alternance ou un stage. Baptisée "Hacks Jobs", cette formation consiste à recevoir pendant 8 semaines un conseil par jour directement applicable dans votre recherche de travail.

Les sujets abordés dans cette formation sont très variés et couvrent toutes les étapes de la recherche d'emploi, depuis la création d'un CV et d'une lettre de motivation jusqu'à la préparation d'un entretien d'embauche. Les conseils sont envoyés directement dans votre boîte mail et sont faciles à mettre en pratique.

En s'inscrivant à cette formation, vous aurez accès à de nombreux outils et ressources pour vous aider à trouver un emploi qui correspond à vos compétences et à vos aspirations. Si vous êtes à la recherche d'un emploi, n'hésitez pas à vous inscrire à cette formation gratuite et à découvrir toutes les astuces et les conseils proposés par Getjob pour vous aider à décrocher le travail de vos rêves.

Pour bénéficier de cette formation gratuite et découvrir toutes les astuces et les conseils proposés par Getjob pour trouver un emploi, n'hésitez pas à vous inscrire à "Hacks Jobs" en cliquant sur ce lien : https://getjob.fr/hacks-jobs. Cette formation est accessible à tous et vous permettra de mettre toutes les chances de votre côté pour trouver un travail qui correspond à vos compétences et à vos aspirations. N'hésitez pas à saisir cette opportunité pour améliorer vos chances de décrocher le job de vos rêves !

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.