Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Idées Pratiques

Que faire de ses médicaments usagés ?

Les pharmacies collectent les médicaments périmés et usagés. Ces produits pharmaceutiques sont ensuite incinérés pour une revalorisation énergétique.
©DenisKozlov/Shutterstock

Jetés dans l’évier ou dans les toilettes, les médicaments peuvent contaminer la faune et la flore. Pour une meilleure gestion de ces déchets, ID fait un zoom sur les étapes et conseils à suivre.

Antidouleurs et antibiotiques, les médicaments permettent de rétablir la santé et de sauver des vies. Toutefois, lorsqu’ils sont mal triés ces produits pharmaceutiques peuvent avoir des effets indésirables sur la santé et sur l’environnement. L’Organisation mondiale de la Santé indique qu’environ "85 % des déchets liés aux soins de santé sont comparables aux ordures ménagères et ne sont pas dangereux". Mais les 15 % restants sont ainsi considérés comme dangereux et potentiellement infectieux et radioactifs. En effet, lorsqu’ils sont jetés dans l’évier ou dans les toilettes, ces médicaments qui possèdent des principes actifs se propagent et peuvent infecter les eaux et les sols. Voici quelques conseils pour bien trier ces produits.

Ne pas garder les médicaments périmés

Il faut systématiquement vérifier la date des médicaments et les trier en fonction de leur usage. Un produit pharmaceutique qui a été ouvert pendant un certain temps n’a plus sa place dans le réfrigérateur ou dans le placard. Cela peut présenter un risque pour l’ensemble de la famille, notamment les personnes âgées et les enfants qui peuvent confondre les médicaments et les ingérer sans vérification.

 À ne pas jeter avec les ordures ménagères

Lorsqu’un médicament est périmé, même lorsqu’il n’a pas été utilisé, il est déconseillé de le jeter avec les ordures ménagères. Ces ordures sont parfois fouillées et les médicaments peuvent être ingérés par les animaux comme les chats et les chiens errants.

Identifier les produits collectés  

Tous les produits de soins ne sont pas collectés par les pharmacies. Le dispositif Cyclamed concerne que les médicaments non utilisés (M.N.U) à usage humain, périmés ou non, entamés ou non. Ainsi, les produits qui sont collectés en pharmacie sont : les comprimés, les pommades, crèmes, gels, les sirops et ampoules, les aérosols, sprays et inhalateurs.

Les produits non collectés

En revanche, les officines ne collectent pas les produits qui peuvent être infectieux comme les aiguilles et seringues usagées, les compléments alimentaires et dispositifs médicaux, les produits chimiques, les produits vétérinaires et les thermomètres. Toutefois, les seringues et les aiguilles sont à mettre dans une boîte sécurisée et généralement distribuée par les pharmacies. Également, certaines pharmacies peuvent collecter ces déchets à risques infectieux, à condition qu'ils soient séparés du reste des médicaments. 

Séparation des emballages

Une fois que ces étapes ont été respectées, et avant de vous orienter vers une pharmacie, vous devez séparer les emballages en carton et les notices en papier associés aux médicaments. Les emballages sont mis dans la poubelle de tri sélectif dédiée à cet effet. Ensuite, il ne vous reste qu’à apporter le reste des médicaments à la pharmacie pour un tri efficace.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, pré-commandez notre guide « La transition écologique Made in France » à tarif préférentiel jusqu’au 27 octobre sur Ulule.

Au sommaire :  interviews, quiz, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour consommer 100 % local et responsable !

Pour en savoir plus et pré-commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs

A lire aussi
Commentaires
Par Thierry Pertuy - le 05/10/2020

Bonjour,
Juste un retour d'expérience très amer pour moi. Je croyais que les médicaments étaient récupérés, réutilisés... mais dans ma pharmacie, on m'a expliqué qu'ils étaient détruits, et on m'a obligé à ouvrir toutes les boites des médicaments (neuves et récentes !) que j'ai ramenés suite au décès de ma mère pour accepter de me les reprendre. Je me dis qu'il y a encore des progrès à faire...

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.