ID d'ailleurs

Canada : les médecins québécois refusent la hausse de leur salaire

©sfam_photo/Shutterstock

Au Québec, les médecins généralistes et spécialisés refusent l'augmentation de leur salaire en signant une pétition. Un geste de solidarité envers le reste du corps médical qui subit un manque de moyens et des conditions de travail difficiles.

Une mobilisation inédite se tient en ce moment au Canada. Les médecins généralistes et spécialisés québécois refusent l'augmentation de leur salaire. Ils expriment leur malaise dans une pétition, en dénonçant un système de santé publique instable et un budget mal réparti, qui ne profite qu'à eux. Tandis que le personnel hospitalier subit des conditions de travail désastreuses, cette pétition solidaire a déjà rassemblé plus de 1200 signataires depuis son lancement le 25 février dernier.

Nous, médecins québécois, demandons que les hausses salariales octroyées aux médecins soient annulées et que les ressources du système soient mieux distribuées pour le bien des travailleuses et travailleurs de la santé et pour assurer des services en santé dignes à la population du Québec ", indique le texte de la pétition.

La question fait débat depuis plusieurs semaines. Cette surprenante mobilisation fait suite à une décision du gouvernement en faveur des médecins québécois, prévoyant une augmentation des salaires de 1,4 %Radio-Canada rapporte notamment, que ces derniers, les mieux lotis du secteur, n'ont jamais été aussi bien payés, tandis que du côté des hôpitaux la situation est déplorable. En témoigne ce message d'une infirmière québécoise, après une nuit de garde épuisante, partagé plus de 55 000 fois sur Facebook.

Le ministre de la Santé québécois, Gaëtan Barrette n'a pas tardé à réagir à la pétition des médecins, en précisant que "s'ils sentent qu'ils sont trop payés, ils peuvent laisser l'argent sur la table, je vous garantis que je peux en faire bon usage". Reste à savoir ce qu'il adviendra de cette réforme.