Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

le débrief'

Transition écologique : les actus de la semaine du 28 février

Kiev, Ukraine.
©ARIS MESSINIS/AFP

Rapport du Giec, crise ukrainienne, traité sur le plastique... Voici ce qu'il ne fallait pas manquer cette semaine. 

Rapport du Giec sur le climat : de pire en pire

Lundi, les experts climat de l'ONU (Giec) ont rendu leurs conclusions sur les impacts du réchauffement climatique et les solutions d'adaptation. Ils y dessinent le sombre tableau qui attend l'humanité dans les années à venir, loin d'y être suffisamment préparée. Tandis que des milliards de personnes autour du monde se trouvent d'ores et déjà "très vulnérables", "le risque d'impacts graves augmente avec chaque fraction supplémentaire de réchauffement", alerte le rapport. En outre, "au rythme actuel de planification et de mise en place de l'adaptation, l'écart entre les besoins et ce qui est fait va continuer à grandir", note encore les experts.

Un traité "historique" sur le plastique 

Réuni cette semaine à Nairobi, l'ONU a adopté ce 2 mars le principe d'un traité "historique" autour de "l'épidémie" de pollution plastique. Juridiquement contraignant, ce texte est, pour la directrice de l'UNEP Inger Andersen, la principale avancée depuis l'accord de Paris en réponse à la "triple crise" qui menace la planète : réchauffement, pollution et déclin de la biodiversité.

Dans ces lignes, un très large spectre de sujets est abordé concernant à la fois les pollutions terrestre et marine, tels que la production des matières plastiques, ses utilisations "durables", la gestion des déchets, la réutilisation, le recyclage, les microplastiques...

Guerre en Ukraine : la solidarité s'organise 

Tandis que le conflit entre la Russie et l'Ukraine se poursuit, les associations d'aide humanitaire sont mobilisées pour porter secours aux populations locales. En Europe, les Etats aussi marquent leur soutien : à l'image d'autres pays parmi les 27, la France a par exemple annoncé rendre ses trains gratuits pour les réfugiés ukrainiens.

Un élan de solidarité qui, pour certains, "rend encore plus visibles les discirminations subis par les migrants non européens", estime notamment la directrice générale de France Terre d'asile Delphine Rouilleault. En effet, le président de la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale, Jean-Louis Bourlanges, a fait polémique, considérant que les réfugiés ukrainiens devraient représenter une "immigration de grande qualité dont on pourra tirer profit".

Biodiversité : 60 milliards de dollars pour les pays pauvres

WWF, l'UICN, Campaign for Nature et d'autres organisations ont signé lundi un appel exhortant les pays développés à fournir 60 milliards de dollars d'aide annuelle aux pays pauvres afin de lutter contre le déclin de la biodiversité.

"30 % des menaces mondiales pesant sur la biodiversité sont causées par le commerce international, notamment des matières premières, produites dans les pays en développement pour être utilisées dans les pays développés", estiment les signataires. Ils précisent également que cette enveloppe de 60 milliards devrait s'accompagner à la fois d'une augmentation des financements en faveur de la biodiversité, mais aussi de la fin des investissements nuisibles à cette dernière.

TotalEnergies accusé de "pratiques commerciales trompeuses"

Trois associations, Greenpeace, les Amis de la Terre et Notre Affaire à Tous, ont annoncé jeudi avoir assigné en justice le géant pétrolier TotalEnergies pour "pratiques commerciales trompeuses". Elles mettent notamment en cause son ambition de neutralité carbone pour 2050, tandis que, selon elles, Total fait valoir le gaz comme l'énergie fossile "la moins polluante" et "la moins émettrice". "Ce sont ces allégations que l'assignation qualifie de pratiques commerciales trompeuses".

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #9 : Comment vivre presque sans plastique ?

Au sommaire : état des lieux de la place du plastique dans nos vies, conséquences sur l'Homme et l'environnement, solutions pour s'en débarrasser... 68 pages de solutions pour passer à l'action.

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs