En 2022, près de 3,3 millions d’électeurs ont établi une procuration pour au moins un des tours de l’élection présidentielle ou des élections législatives.
©JC MILHET/ Hans LucasHans/ Lucas via AFP
Politique

Législatives anticipées : comment voter par procuration ?

Le 30 juin et le 7 juillet auront lieu des élections législatives anticipées, suite à la dissolution de l'Assemblée nationale. Le but : élire de nouveaux députés. Vous n'aviez sans doute pas prévu de (re)voter de sitôt et vous n'êtes peut-être pas disponible. Cependant, si vous souhaitez tout de même participer au scrutin, ID vous explique les différentes démarches à suivre. 

Le 30 juin et le 7 juillet, les Français sont appelés à voter pour des élections législatives anticipées suite à la dissolution de l'Assemblée nationale. La dernière en date remonte à 1997, sous la présidence de Jacques Chirac. La gauche avait alors été élue en majorité, et le président de la République avait été contraint de cohabiter avec Lionel Jospin comme Premier ministre durant 5 ans

Cette décision n'est pas des moindres, et le vote de tout un chacun compte pour ce scrutin. Si vous n'êtes pas chez vous, et qu'il n'est pas possible pour vous d'aller aux urnes, pas d'inquiétude. Vous pouvez toujours faire une demande pour voter par procuration, c'est-à-dire charger une autre personne de voter à votre place. Depuis 2022, il n’est plus nécessaire que cette personne soit inscrite sur la même liste que vous. Vous pouvez donc désigner la personne que vous souhaitez, tant que cette personne est inscrite sur les listes électorales françaises. De même, vous pouvez choisir deux personnes différentes - en réalisant deux procurations distinctes- pour le premier et le second tour.

Comment voter par procuration

Il existe plusieurs moyens de voter par procuration.  À noter cependant, l'électeur qui votera pour vous ne pourra pas prendre la procuration de plusieurs personnes, le nombre étant limité à une, et cette personne doit aller voter dans votre bureau de vote.

Pour les élections européennes, il était possible de faire la démarche entièrement en ligne. Attention, cela n'est pas possible pour ces législatives anticipées. Cependant, vous pouvez toujours la réaliser partiellement en ligne, ou intégralement dans un lieu vous permettant de réaliser une procuration comme la gendarmerie, le commissariat ou encore le tribunal judiciaire. Vous pourrez également préciser si cette procuration concerne le premier ou second tour, ou les deux, et la durée de cette dernière.

Formulaire en ligne ou à imprimer

Pour créer votre procuration partiellement en ligne, rendez-vous sur le site MaProcuration puis identifiez-vous via FranceConnect. Précisez ensuite votre commune et votre numéro d'électeur. Vous devrez par contre connaître quelques informations sur la personne que vous mandatez pour voter à votre place : soit sa date de naissance et son numéro d’électeur, soit sa date de naissance, ses prénoms, son nom et la commune où il vote. Vous pouvez trouver son numéro d'électeur facilement juste ici, ou vérifier sur vos cartes électorales respectives (car vous aurez aussi besoin de votre propre numéro d'électeur.)

Une fois la demande complétée, vous recevrez un mail que vous devrez présenter "avec un justificatif d'identité dans un des lieux suivants : commissariat de police (où qu’il soit), gendarmerie (où qu’elle soit), tribunal judiciaire [ou un] lieu accueillant du public (défini par le préfet)" (site du gouvernement).

Même chose pour le formulaire à imprimer. Il vous suffit d'aller sur le site du service public. Vous y trouverez une attestation que vous pourrez remplir sur votre ordinateur ou à la main (sans ratures et de manière lisible). Ensuite, vous devrez l'imprimer : attention pas de recto-verso autorisé, et vous ne devez également pas remplir les parties dédiées à l'administration. Pour compléter ce document, vous devrez connaître les noms, prénoms et date de naissance de la personne chargée de voter pour vous, ainsi que son numéro d'électeur. Une fois le document rempli et imprimé, il vous suffit de vous rendre dans l'un des lieux cités plus tôt avec un justificatif d'identité.

Si vous êtes malade ou en situation de handicap, il est tout à fait possible de demander à ce qu'un agent de police ou de gendarmerie se déplace chez vous afin de vérifier votre identité. Il vous faudra pour cela en faire la demande écrite

Si vous n'avez personne : des initiatives sont possibles 

Si vous ne trouvez personne pour voter à votre place, des initiatives sont mises en place. C'est le cas du site "planprocu" ou vous pourrez trouver quelqu'un qui votera pour vous. Vous pouvez aussi vous proposer pour que quelqu'un vous mandate.

Différents partis politiques ont également mis en place des actions similaires, comme La France Insoumise avec la plateforme Action Populaire, le Rassemblement national, ou encore Réveiller l’Europe (PS-Place publique).  N'oubliez pas qu'il est toujours possible d'aller voter vous-même si vous êtes finalement disponibles : il vous suffit d'informer le mandataire et d'aller voter de manière classique.

Attention cependant à ne pas trop tarder pour faire votre procuration. Les élections étant dans moins de trois semaines, l'affluence des demandes pourrait être importante.

Vous pouvez suivre l'avancée de vos démarches et interroger votre situation électorale en temps réel sur le site du service public

 

infographie procuration