Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Politique

Guerre en Ukraine : le monde doit mettre fin à son "addiction aux énergies fossiles", plaident des ONG

©robertwcoy/Shutterstock

Des centaines d'ONG ont appelé vendredi le monde à mettre fin à son "addiction aux énergies fossiles" qu'elles considèrent comme un moteur de l'invasion russe de l'Ukraine.  

Il est "clair que la machine de guerre (russe) a été financée, nourrie et alimentée par les industries du charbon, du pétrole et du gaz qui encouragent à la fois l'invasion qui menace l'Ukraine et la crise climatique qui menace l'avenir de l'humanité", écrivent dans une lettre ouverte ces organisations, dont 350.org, Climate Action Network ou Carbon Market Watch, ainsi que des dizaines de groupes ukrainiens. "Poutine a délibérément transformé en arme le gaz fossile pour accroitre sa domination énergétique sur l'Union européenne et pour menacer les nations européennes qui viendraient en aide à l'Ukraine. Cela doit cesser !", ajoutent les signataires de ce texte adressé à tous les pays importateurs de pétrole et de gaz russes.

Appel au boycott et arrêt des investissements

"Nous vous appelons à travailler de façon urgente avec vos collègues européens pour mettre un terme à cette addiction aux énergies fossiles une fois pour toute", ajoutent-ils, réclamant un boycott des énergies fossiles russes et l'arrêt des investissements internationaux dans ce secteur en Russie. "Toutefois, il est impératif que le monde ne se contente pas de remplacer les énergies fossiles produites en Russie (en particulier le gaz fossile) par d'autres énergies fossiles venues d'autres pays (en particulier le gaz naturel liquéfié)", insiste les signataires. "Dépendre du charbon, du pétrole et du gaz signifie épouser intentionnellement la mort, la misère et l'effondrement à l'échelle mondiale. Il est de notre devoir de prendre conscience de cette situation si nous voulons un avenir vivable", ajoutent-ils.

Le dernier rapport des experts climats de l'ONU (Giec) publié lundi dernier détaille les impacts à large échelle et parfois irréversibles du changement climatique sur l'humanité. Un réchauffement provoqué par les activités humaines, en particulier l'utilisation des énergies fossiles.

Avec AFP. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #9 : Comment vivre presque sans plastique ?

Au sommaire : état des lieux de la place du plastique dans nos vies, conséquences sur l'Homme et l'environnement, solutions pour s'en débarrasser... 68 pages de solutions pour passer à l'action.

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs