Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Politique

5G à Bordeaux : la métropole vote une motion contre

La métropole de Bordeaux a voté vendredi une motion demandant au gouvernement un moratoire sur la 5G.
©NICOLAS ASFOURI/AFP

La métropole de Bordeaux, où la 5G fait l'objet d'expérimentation depuis deux ans, a voté vendredi une motion demandant au gouvernement un moratoire sur cette technologie et un report du processus d'attribution des fréquences, lancé la semaine prochaine.

Le conseil métropolitain, où le PS et les Verts ont désormais la majorité, souhaite que le gouvernement fasse réaliser une "étude globale et indépendante des impacts climatiques, environnementaux, sanitaires, technologiques et financiers" de la 5G et demande aussi la tenue d'un débat public, ainsi que le droit pour les communes d'invoquer le principe de précaution.

"Synonyme à terme d'une très forte consommation d'énergie"

Pour Bordeaux Métropole, la 5G sera "synonyme à terme d'une très forte consommation d'énergie par la sollicitation des antennes et des serveurs" et la production de téléphones compatibles risque d'accélérer "les phénomènes de pollution dus à l'extraction des métaux rares, et la génération de quantité de déchets pas ou peu recyclables".

Le conseil pointe également une "hausse du niveau d'exposition de la population aux ondes avec potentiellement un effet cocktail, phénomène encore mal connu dont les conséquences sur notre santé n'ont pas encore été mesurées".

Le maire de Bordeaux Pierre Hurmic, élu en juin, fait partie des quelque 70 élus de gauche et écologistes qui avaient signé mi-septembre dans le Journal du Dimanche une tribune demandant un moratoire sur la 5G.

Le président de la République reproche aux critiques de refuser le "tournant de l'innovation"

Le président de la République avait reproché aux critiques de la 5G de refuser le "tournant de l'innovation", ironisant sur ceux qui préfèreraient le "retour à la lampe à huile" et "le modèle Amish", communauté chrétienne américaine connue pour mener une vie simple et austère, à l'écart des technologies.

La 5G offrira un débit beaucoup plus élevé que la 4G actuelle, avec un accès plus rapide aux contenus. Pour augmenter le volume de données, elle utilisera une bande de fréquences à terme beaucoup plus haute que la téléphonie mobile actuelle, ce qui nécessitera d'augmenter le nombre d'antennes.

Avec AFP.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre  guide pratique "Bébé (aussi)  sera écolo"  ! 68 pages d’idées pratiques, d’astuces, de conseils et de témoignages de parents et d’experts pour aider les jeunes parents à accueillir bébé en mode «  durable  » et à allier écologie et économies. 

Commandez dès à présent votre exemplaire sur notre boutique en ligne. 

Merci ! #TousActeurs.