Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

En bref

L’ISR représente 45 % de la collecte des fonds immobiliers grand public

©Giancarlo Liguori/Shutterstock

Selon une étude de l’ASPIM et l’IEIF, les fonds immobiliers grand public labellisés ISR représentent 45 % de la collecte nette au premier trimestre 2022.

L’Association Française des Sociétés de Placement Immobilier (ASPIM) et l’Institut de l'Epargne Immobilière et Foncière (IEIF) ont publié mercredi 20 avril les statistiques de souscriptions des SCPI, OPCI grand public et sociétés civiles à vocation immobilière au premier trimestre 2022. L'étude révèle un intérêt prononcé des investisseurs pour les fonds responsables,  les 42 fonds grand public labellisés ISR représentant 45 % de la collecte nette. Ils constituent également 41 % de la capitalisation des fonds immobiliers non cotés grand public.

3,8 milliards de collecte pour les fonds immobiliers grand public

Le rapport montre que cette dynamique s’étend au-delà de l’ISR. Avec 3,8 milliards d’euros de collecte nette, les fonds immobiliers grand public affichent un volume en hausse de 25 % par rapport au dernier trimestre 2021. Jean-Marc Coly, président de l’ASPIM, constate que "les fonds immobiliers poursuivent sur leur dynamique de 2021 avec une collecte majoritairement drainée par les SCPI et les sociétés civiles unités de compte immobilières." 

Dans le détail, les SCPI enregistrent une collecte nette de 2,6 milliards d’euros et une hausse de 18 % par rapport au quatrième trimestre 2021. De leur côté, les sociétés civiles supports d’unités de compte immobilières réalisent 973 millions d’euros de souscriptions nettes, soit volume en hausse de 20 %. Enfin, les OPCI grand public voient leur collecte nette s’élever à 204 millions d’euros.