Les banques françaises ont multiplié par deux en 2022 l'encours de crédits verts et durables par rapport à 2021.
©JamesQube/Pixabay
En bref

Zone euro : les banques risquent gros à demeurer laxistes face au changement climatique, selon la BCE

Article réservé aux abonnés

La plupart des grandes banques européennes n'ont pas encore aligné leur politique de crédit sur l'accord de Paris sur le climat, s'exposant à des risques financiers, réputationnels et judiciaires accrus, a indiqué mardi la Banque centrale européenne (BCE).

L'institution monétaire pousse depuis 2020 les banques à identifier et gérer les risques climatiques chez leurs clients emprunteurs. Le superviseur au sein de la BCE a voulu savoir comment les banques appréhendent le "risque de transition" qui traduit les conséquences financières d'une transformation vers une économie bas-carbone.

Or, l'analyse menée par l'institution sur 95 banques couvrant 75% des prêts de la zone euro révèle que "les portefeuilles de crédit des banques sont considérablement mal alignés sur les objectifs de l'accord de Paris", autrement dit continuent à financer des secteurs polluants, "ce qui entraîne des risques de transition élevés pour environ 90% de ces banques, affirme Frank Elderson, membre du directoire de la BCE, dans une note.

Signé en 2015, l'accord de Paris a pour ambition de poursuivre les efforts pour limiter l'augmentation de la température à 1,5°C. De récentes études scientifiques indiquent toutefois que la trajectoire de réchauffement global est plutôt de l'ordre de 3°C.

Cela est "très préoccupant" car "plus nous attendons pour transformer notre économie, plus la transition sera facteur de perturbations et plus les risques qui se matérialiseront sur les bilans des banques seront grands", prévient le banquier central.

L'exposition des banques sur ces crédits à risque reste relativement faible : 189 milliards d'euros prêtés principalement aux producteurs d'électricité, à côté d'autres secteurs (pétrole, gaz, charbon, automobile, acier et ciment), soit 5% d'un total de 3.650 milliards euros d'encours de prêts globaux, selon la BCE.

S'aligner sur l'accord de Paris

L'exposition maximale à un client d'un de ces secteurs dépasse 5 milliards d'euros, et 60 banques ont un risque inférieur à 1 milliard d'euros, détaille le rapport. Ces banques "mal alignées" sur l'accord de Paris pourraient néanmoins "avoir un risque de réputation accru", faute de financer suffisamment "la transition vers une économie décarbonée", ajoute la BCE.

Et "70% de ces banques pourraient être confrontées à des risques de litige élevés" car elles se sont engagées à suivre l'accord de Paris sans agir sur leur portefeuille de prêts, selon M. Elderson.

Des sanctions pécuniaires menacent déjà les établissements retardataires qui ne se conformeront pas d'ici fin 2024 à des obligations en matière de divulgation d'informations sur le climat. L'imposition de fonds propres complémentaires pour couvrir le risque climat reste elle à l'étude.

Avec AFP.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin, découvrez l’intégralité de notre magazine Investir Durable #14 : "L'ISR sur les principales classes d'actifs" 

Au sommaire : dossier, analyses, entretien, mode d’emploi et décryptages... 84 pages pour explorer le déploiement de stratégies d’investissement responsable au sein de quelques-unes des principales classes d’actifs accessibles aujourd'hui aux particuliers.  

Retrouvez aussi le dossier en ligne d'Investir Durable #14, le magazine sur la finance durable et l'investissement socialement responsable (ISR).  

Cliquez ici pour télécharger votre magazine Investir Durable. 

#TousActeurs

* Offre sans engagement valable pour toute nouvelle souscription d’un abonnement à l’Infodurable. Au-delà du 1er mois, à défaut de résiliation, reconduction tacite de l'abonnement à 6,90€ par mois. Le client peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement. Cette résiliation prendra effet le dernier jour de la période d'abonnement en cours.
Pour toute question, vous pouvez contacter notre service client par mail contact@linfodurable.fr.