Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

En bref

68 % des starts-ups ont intégré l’ESG dans leur stratégie commerciale

©Konstantin Chagin/Shutterstock

Selon une étude menée par The World Economic Forum, les starts-ups réclament un cadre réglementaire plus adapté en matière d’ESG.

Le Forum économique mondial a publié une étude sur la manière dont les starts-ups prennent en compte les critères ESG. Menée auprès de 45 entreprises appartenant aux communautés "Technology Pioneers" et "Global Innovator" du Forum, l’enquête montre que "l'écrasante majorité" de ces dernières (68%) ont intégré l'ESG dans leur stratégie commerciale dès leur création, et ce "avant même que la plupart d'entre elles n'aient un produit viable, une direction complète ou des bureaux".

Le rapport souligne également que la réglementation mise en place en matière d’ESG n’est pas adaptée aux starts-ups. 71 % des répondants estiment d’ailleurs qu’il serait "utile" de mettre en place "un cadre ESG standard" pour les starts-ups.

Les clients réclament des progrès en matière d’ESG

Les starts-ups affirment que les clients (32 %), les employés (27 %) et les investisseurs (23 %) sont les "principales parties prenantes" exigeant des progrès en matière d’ESG. "De nos jours, les clients exigent non seulement des entreprises technologiques qu'elles fournissent des produits et des services à des prix et une qualité compétitifs, mais ils attendent aussi de plus en plus d'elles qu'elles améliorent leurs performances ESG", affirme Yinglian Xie, président-directeur général de Datavisor, l’une des 45 entreprises ayant participé à l’enquête.