Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Analyses

Finance durable : qu'est-ce que le CAC 40 ESG ?

©Pexels/Pixabay

Euronext a lancé en mars 2021 une version ESG de l'indice phare parisien. Comment fonctionne-t-il ? 

Indice de référence de la Bourse de Paris, le CAC 40 est constitué de 40 valeurs sélectionnées parmi les 100 plus importantes capitalisations boursières françaises cotées sur Euronext, une société qui gère plusieurs marchés boursiers européens. Acronyme de "Cotation Assistée en Continu", il est défini par le site du gouvernement comme "le reflet de la tendance générale des performances des grandes entreprises françaises sur les marchés financiers".

Face à "la demande croissante des investisseurs et du marché d'avoir des outils d'investissement durable", Euronext a dévoilé une version ESG de son CAC 40. Lancée en mars 2021, elle est définie par l’AMF comme "un indice boursier composé de 40 valeurs, sélectionnées en fonction de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), parmi les 60 entreprises présentes dans le CAC 40 et dans le CAC Next 20."

La méthodologie

Plusieurs indicateurs sont pris en compte par Euronext pour déterminer les valeurs qui intègrent son CAC 40 ESG. Un alignement avec les méthodologies du label ISR et du Pacte Mondial des Nations Unies tout d’abord, qui permet à l’agence de notation Vigeo Eiris d’évaluer les entreprises selon une quarantaine de critères en lien avec les trois piliers E,S et G. Le recours à un processus d’exclusion ensuite, qui voit les entreprises dont l’activité (énergies fossiles, tabac, armes) est jugée incompatible avec l’ESG être évincées de cet indice boursier. Cette grille de critères est néanmoins vouée à évoluer puisqu’une fois par an, Euronext en revoit la méthodologie en prenant en compte les évolutions du cadre réglementaire européen et les recommandations de Vigeo Eiris.

La composition

La composition de l’indice est quant à elle revue par le comité scientifique des indices d’Euronext chaque trimestre. Au 23 juin 2022, 9 entreprises du CAC 40 n’intégraient pas l’indice CAC 40 ESG, à savoir Arcelormittal, Dassault Systèmes, EssilorLuxottica, Eurofins Scientific, Renault, Teleperformance, Thales, TotalEnergies et Worldline. A contrario, 9 entreprises du CAC Large 60 (CAC 40 et CAC Next 20) faisaient leur entrée dans cet indice : Accor Hotels, Arkema, Atos, Bureau Veritas, EDF, Klepierre, Sodexo, Solvay et Valeo. 

Aujourd'hui, les investisseurs disposent de plusieurs ETF pour investir dans le CAC 40. Le premier a été proposé en septembre 2021 par BNP Paribas Asset Management, avant qu’Amundi n’emboîte le pas en tout début d’année 2022. Pour rappel, cet instrument, aussi appelé tracker, "cherche à suivre le plus fidèlement possible l’évolution d’un indice boursier, à la hausse comme à la baisse" selon l’AMF.