Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Finance

Que propose le "Pacte Vert" pour financer une Europe durable ?

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne.
©Alexandros Michailidis/Shutterstock

L’Union européenne s'est engagée à dépasser les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat. Pour ce faire, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen propose son "Green New Deal". Que propose celui-ci ?

Présenté par la Commission comme "la réponse aux défis liés au climat et à l’environnement", le Pacte vert est une "nouvelle stratégie de croissance", déclarait la présidente de la Commission le 20 janvier au Forum économique mondial de Davos. Il a vocation à transformer l’Europe en une "société juste" dont l’économie respecte l’environnement et prend en compte les effets du changement climatique. Il repose sur un plan d’investissement, qui doit permettre de financer les objectifs climatiques et économiques de l’Europe, ainsi que sur un mécanisme de transition juste, qui permettra à chaque pays membre de pouvoir prétendre à une économie durable et neutre pour le climat. 

La Commission a présenté l'European green Deal comme sa première priorité. Ursula von der Leyen, 20 janvier 2020 - Davos 

Financer les objectifs climatiques et économiques

Le 14 janvier, à Strasbourg, Ursula von der Leyen a dévoilé devant le Parlement européen son "plan d’investissement pour une Europe durable" : 1 000 milliards d’euros sur les dix prochaines années pour faire de l’Europe un continent bas carbone. Ce plan prend en compte le budget de l’Union européenne et ajoute à cela un minimum de 260 milliards d’euros d’investissements supplémentaires par an. Ces investissements doivent être favorisés par des fonds de "soutien" et encadrés par une taxonomie - le système de classification des activités considérées comme "vertes". Ils seront dirigés en faveur des énergies vertes, de la rénovation des bâtiments, de l'économie circulaire ou encore des alternatives au transport routier et créeront "une vague d'investissements verts" pour reprendre les termes d'Ursula von der Leyen à Davos le 20 janvier.

Une transition écologique équitable

Pour les pays qui devront subir une transformation économique importante ou ceux qui sont les plus dépendants aux énergies fossiles, le "mécanisme de transition juste" prévoit une aide ciblée à hauteur de 100 milliards d’euros sur dix ans. Il est fondé sur trois piliers financiers : un Fonds pour une transition juste, un dispositif de soutien spécifique (InvestUE) et la mobilisation d’investissements durables supplémentaires par la Banque européenne. Le Pacte Vert a vocation à faire de cette dernière la banque de l’Union pour le climat, dont 50 % de la part des financements sera consacrée à l’action pour le climat et l’environnement

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique "Bébé (aussi) sera écolo!"

Au sommaire : qualité de l'air, hygiène, équipements, habillement, alimentation...Tout pour un quotidien écolo avec bébé !

Pour en savoir plus c'est par ici.

Merci ! #TousActeurs.