Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Question du jour

Vers une "reprise" du projet Montagne d'or en Guyane ?

©EricValennegeostory/Shutterstock

Lors d'une interview au micro de France Inter le 5 septembre, le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, a annoncé qu'il faudrait "reprendre, d'une façon ou d'une autre" le projet d'exploitation minière de la Montagne d'or en Guyane.  

"Ma conviction est qu’on ne peut pas le faire tel quel", a déclaré François de Rugy concernant le projet d'exploitation minière de la Montagne d'or en Guyane. Le nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire était au micro de France Inter ce mercredi 5 septembre pour aborder ses prochains dossiers. Parmi eux, on compte celui de la Montagne d'Or, très controversé en Guyane pour son impact écologique négatif. Alors que de nombreuses associations réclament son arrêt total, le ministre estime qu'il est nécessaire de "reprendre les choses, mais en respectant les élus de Guyane qui se sont engagés ... pour ou contre".

Une réponse qui n'a pas plu aux opposants du projet minier. L'association Greenpeace France a répondu au ministre sur Twitter : "Pollution des cours d’eau, boues toxiques, déchets dangereux, impact local catastrophique, projet à rebours de l’urgence climatique, menace sur la biodiversité... Ce projet est un non-sens environnemental, il ne peut pas se faire tout court."

Le projet de la Montagne d'or

Pour rappel, le projet de la Montagne d'or inclut la création d’une mine à ciel ouvert de 8 km2, située au sud de Saint-Laurent-du-Maroni en pleine forêt amazonienne. Fonctionnelle à partir de 2022, cette mine utiliserait la cyanuration, une méthode potentiellement polluante, pour permettre de récupérer l'or enfoui. Selon les entreprises à l'origine de projet, 700 emplois seraient "directement" créés, auxquels s'ajouteraient 3000 autres emplois "indirects". Pourtant, selon un sondage Ifop réalisé en juin dernier, 42 % des Guyanais sont "tout à fait opposés" au projet et 27 % y sont "assez opposés". De nombreuses associations contre ce projet ont d'ailleurs vu le jour en Guyane, comme le collectif "Or de question". Les résultats du débat public officiel, qui s'est tenue du 7 mars au 7 juillet dernier, devraient être publiés prochainement.

Le projet minier de la Montagne d'Or en Guyane doit-il être repris "d'une façon ou d'une autre" ? 

Choix